Mutek Network (part 1) – ECAS : Mettre en réseau l'art de demain pour construire le futur – I.C.A.S. : International Cities of Advanced Sound

 FESTIVALS, STRUCTURES  Comments Off on Mutek Network (part 1) – ECAS : Mettre en réseau l'art de demain pour construire le futur – I.C.A.S. : International Cities of Advanced Sound
Dec 032010
 

icasnetwork.org

E.C.A.S. : ecas.in
I.C.A.S. : icasnetwork.org

Mutek : www.mutek.org

.

Vous avez sans doute remarqué que le blog tourne au ralenti depuis quelques semaine. Ca n’est pas prêt de s’arranger puisque le travail sur le portail, plus mes différents autres projets ne me laissent que très peu pour alimenter le flux. J’essaierai malgré tout, pour les semaines qui viennent, de poursuivre la série d’introductions aux différents réseaux “arts numériques”. Des articles courts, qui à défaut de donner dans le détail, me permettront de mettre place un des derniers portails bac à sable que j’aimerais vous proposer, celui des réseaux. Il me sera également plus facile, par la suite, de faire des articles plus fouillés sur les différents membres des réseaux abordés.

Je vous propose aujourd’hui d’attaquer Mutek. Et comme d’habitude, il me semblait intéressant de commencer loin, pour se rapprocher petit à petit.

E.C.A.S. – Networking Tomorrow’s Art For An Unknown Future/Mettre en réseau l’art de demain pour construire le futur, acronyme de “Europeen Cities of Advanced Sound”, est la branche européenne du réseau I.C.A.S. – International Cities of Advanced Sound. Il sont tous deux étroitement liés au réseau Mutek.

Le site d’ECAS étant encore under construction, les infos sont pour le moment principalement accueillies sur le site de la structure futureverything. En octobre dernier s’est clôturé l’appel à participation pour leur premier projet commun : Festival as Lab. Ce dernier est soutenu par le programme européen Culture 2007-2013 (dont je vous ai d’ailleurs touché un mot hier).

Pour défricher, je vous conseille de commencer par l’à propos du réseau ICAS ; passer ensuite rapidement sur l’historique de Mutek ; vous attarder sur l’article perpectives d’avenir, qui, s’il ne fait que survoler une dizaine d’années de travail et de collaborations, vous donnera malgré tout des premiers éléments de réponses quant à qui à fait quoi où et comment ; et enfin, de finir par l’onglet collaboration de Mutek.

Les membres des réseaux ECAS/ICAS soutiennent donc “la création musicale et sonore la plus pure”, mais aussi “les multiples expressions qui naissent de leur rencontre avec d’autres champs de pratique culturelle”. C’est évidemment ce dernier aspect que j’explorerai dans mes futurs articles.

E.C.A.S. – I.C.A.S. – MUTEK membres (nov. 2010)

.
flux rss ICAS network
[rssinpage rssfeed=’http://icasnetwork.org/feed/’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]
flux rss MUTEK
[rssinpage rssfeed=’http://feeds2.feedburner.com/mutek’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

The UPGRADE (part1) – UPGRADE Joburg – WSOA, Digital Art

 DATABASES, STRUCTURES  Comments Off on The UPGRADE (part1) – UPGRADE Joburg – WSOA, Digital Art
Sep 022010
 

UPGRADE INTERNATIONAL

WSOA, Digital Art : jafnetart.digitalarts.wits.ac.za
UPGRADE International : www.theupgrade.net
.

Voici une toute petite base de données qui “explore et met en valeur la pratique créatrice basée par Internet des Pays du Sud“. En ce qui concerne la visite de “WSOA – Art in a global South”, laissez votre iphone de côté, c’est uniquement en Flash.

Pour plus d’informations sur la curatrice, Tegan Bristow et sur le projet, je vous propose l’article “Internet Art by Tegan Bristow“. A noter que le projet est liée à l’école où enseigne Tegan Bristow, la “Wits University” qui possède un Master en “Digital Interactive Arts“, et soutient le projet.

voir aussi : la page “About” de WSOA sur le site de l’Université et le Blog “@Joburg“. de bonnes adresses à contacter si vous décidez d’aller dans le coin.
.

Si je vous parle aujourd’hui du WOSA, c’est que le projet fait partie de l’ “UPGRADE International Network“, dont il organise l’ “UPGRADE Joburg“. C’est par cette “petite porte” que j’avais envie de vous présenter cette “organisation autonome, internationale et rhizomatique de rendez-vous mensuel pour la culture numérique et les arts technologiques“.

Autant le dire tout de suite, je n’ai encore trouvé aucun article francophone qui explore ce projet devenu tout simplement tantaculaire et qu’on ne présente sans doute plus. Même “poptronics” n’a fait que l’effleurer du bout des doigts (articles du 01 juin 07 (fin), 29 sept 09 et quelques rares lignes dans des post contextuels ici et là). C’est sans doute parce que l’idée de base est toute simple : donner un temps et un cadre à des rencontres régulières et rapprochées dans le temps. Avec une bonne dose de volonté et d’envie, tout le monde peut entrer dans la danse.

Je conclurai cette introduction par un document daté du 23 déc. 2009 de Karen Dermineur (KNR). Il est adressé au membres de la plateforme “incidence.net” et il me permettra d’introduire l’ “UPGRADE Dakar” et les différentes structures qui y sont liées. Le ton que Karen Dermineur utilise, son enthousiasme reflètent pour moi tout à fait un terme anglais, souvent associé au projet : le grassroots.

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : EFC Collaboration Grants schemeEuropean Cultural Foundationdeadline le 20 sept. 2010

…………………………………………………………………………….

.