NICE : Network Interface for Cultural Exchange / Nordic-Baltic-North-East European network (part1)

 STRUCTURES  Comments Off on NICE : Network Interface for Cultural Exchange / Nordic-Baltic-North-East European network (part1)
Dec 182010
 

poetophone - Sergey Teterin

site web : nice.x-i.net
.

Voici encore un réseau que je pourrais peut-être placer dans mon « cimetière des projets » (aucune activité depuis fin 2009, liens brisés…), mais ses membres étant toujours bien actifs, il garde un intérêt certain, bien qu’il soit apparemment en “pause prolongée”.

Le réseau NICE est “limité” aux structures situées en zone Baltique et dans l’Europe du Nord et de l’Est, et spécialisées dans les nouveaux médias et les nouvelles formes socioculturelles. Il est, comme souvent, difficile d’y voir clair car le réseau est associé à d’autres ou en fait partie, qu’il comprends des sous-réseaux et est/était actif dans des projets qui se comportent comme des réseaux…

Comme d’autres networks de type “autoréflexifs”, un des objectifs premiers de NICE est d’organiser pour ses membres des rencontres et des ateliers qui soutiennent et stimulent leurs différentes collaborations, tout en servant de lien à des initiatives semblables dans le reste de l’Europe. Les structures adhérentes sont des institutions en arts médiatiques et des laboratoires en nouveaux médias de Suède, Pologne, Russie, Lituanie et Norvège… L’onglet “interface” (inaccessible) était également censée se présenter sous la forme d’une base de données partagée entre tous les membres du réseau. NICE a vu le jour à la toute fin des années nonante, une période où de nombreux projets de ce type ont éclos un peu partout en Europe de l’Est.

Si vous voulez en savoir plus sur cette période, je vous conseille le numéro 12 du magazine du CIAC (sous-titré : “Vers L’est” ) et plus particulièrement le dossier Le contexte de production et de présentation de l’art Web dans les pays de l’ex-Bloc de l’Est ; le mémoire de Julie MANIERE : Réseaux culturels et balkans ; et, avec un champ beaucoup plus étendu, l’imposante étude commandée par l’Union Européenne et réalisée par la plateforme Dédale : “Les institutions culturelles dans leur rôle de nouveaux environnements d’apprentissage” (vol.1, vol.2, vol.3, vol.4)

Mêmes si ces trois sources datent de 2001, 2004, 2006, elles restent très intéressantes et j’y reviendrai donc dans de prochains articles.

WindowsFarms

Membres de NICE (qui sont encore actifs ou dont on peut encore trouver des infos sur le Web)

Réseaux partenaires (idem membres)

flux rss de CLAND MediaLab
[rssinpage rssfeed=’http://cyland.ru/index.php?option=com_rss&feed=RSS2.0&no_html=1′ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….
Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Call for Residence CYLANDno deadline
…………………………………………………………………………….
.

Mutek Network (part 1) – ECAS : Mettre en réseau l'art de demain pour construire le futur – I.C.A.S. : International Cities of Advanced Sound

 FESTIVALS, STRUCTURES  Comments Off on Mutek Network (part 1) – ECAS : Mettre en réseau l'art de demain pour construire le futur – I.C.A.S. : International Cities of Advanced Sound
Dec 032010
 

icasnetwork.org

E.C.A.S. : ecas.in
I.C.A.S. : icasnetwork.org

Mutek : www.mutek.org

.

Vous avez sans doute remarqué que le blog tourne au ralenti depuis quelques semaine. Ca n’est pas prêt de s’arranger puisque le travail sur le portail, plus mes différents autres projets ne me laissent que très peu pour alimenter le flux. J’essaierai malgré tout, pour les semaines qui viennent, de poursuivre la série d’introductions aux différents réseaux “arts numériques”. Des articles courts, qui à défaut de donner dans le détail, me permettront de mettre place un des derniers portails bac à sable que j’aimerais vous proposer, celui des réseaux. Il me sera également plus facile, par la suite, de faire des articles plus fouillés sur les différents membres des réseaux abordés.

Je vous propose aujourd’hui d’attaquer Mutek. Et comme d’habitude, il me semblait intéressant de commencer loin, pour se rapprocher petit à petit.

E.C.A.S. – Networking Tomorrow’s Art For An Unknown Future/Mettre en réseau l’art de demain pour construire le futur, acronyme de “Europeen Cities of Advanced Sound”, est la branche européenne du réseau I.C.A.S. – International Cities of Advanced Sound. Il sont tous deux étroitement liés au réseau Mutek.

Le site d’ECAS étant encore under construction, les infos sont pour le moment principalement accueillies sur le site de la structure futureverything. En octobre dernier s’est clôturé l’appel à participation pour leur premier projet commun : Festival as Lab. Ce dernier est soutenu par le programme européen Culture 2007-2013 (dont je vous ai d’ailleurs touché un mot hier).

Pour défricher, je vous conseille de commencer par l’à propos du réseau ICAS ; passer ensuite rapidement sur l’historique de Mutek ; vous attarder sur l’article perpectives d’avenir, qui, s’il ne fait que survoler une dizaine d’années de travail et de collaborations, vous donnera malgré tout des premiers éléments de réponses quant à qui à fait quoi où et comment ; et enfin, de finir par l’onglet collaboration de Mutek.

Les membres des réseaux ECAS/ICAS soutiennent donc “la création musicale et sonore la plus pure”, mais aussi “les multiples expressions qui naissent de leur rencontre avec d’autres champs de pratique culturelle”. C’est évidemment ce dernier aspect que j’explorerai dans mes futurs articles.

E.C.A.S. – I.C.A.S. – MUTEK membres (nov. 2010)

.
flux rss ICAS network
[rssinpage rssfeed=’http://icasnetwork.org/feed/’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]
flux rss MUTEK
[rssinpage rssfeed=’http://feeds2.feedburner.com/mutek’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Portail "Art + Numérique + Logiciels" et introduction à Processing

 DATABASES, SOFT/HARDWARE  Comments Off on Portail "Art + Numérique + Logiciels" et introduction à Processing
Nov 142010
 

conception graphique générative

portail de veille  : www.netvibes.com/arts-numeriques-logiciels
processing : processing.org
.

Il y a quelques mois, j’avais très envie de présenter la future sortie du livre “La conception graphique générative – Concevoir, Programmer, Visualiser avec Processing” de Hartmut Bohnacker, Benedikt Groß, Julia Laub et Claudius Lazzeroni. Mais évidemment, ça voulait dire qu’il fallait que je m’attaque à Processing ou que j’évite lâchement le sujet. Il faut bien dire que c’est un peu ce que j’ai fait depuis que j’ai commencé ce blog : si j’ai bien présenté quelques soft/hardawre, je me suis bien gardé de mettre les doigts dans ce sujet trop complexe et qui plus est, déjà très bien documenté par des sites de référence.

Ceci étant dit, il me semblait difficile d’éviter plus longtemps de vous proposer une veille sur le sujet.

Vous pourrez retrouver sur ce portail “art + numérique + logiciels” un ensemble d’outils (softwares et langages de programmation), dont je compléterai les onglets au fur et à mesure de mes articles sur les différents sujets. Il va s’en dire que je ne vais pas chercher à être exhaustif, mais bien à simplement rassembler quelques pistes qui permettront une bonne introduction à tel langage ou tel logiciel. Je privilégierai bien entendu les sources francophones, mais il est évidemment difficile de faire l’économie de l’anglais. Un agrégateur qui vous permettra de faire des recherches suivra dès que j’aurais le temps de le mettre en place.

Onglet Processing

J’ai donc commencé par compléter ce premier onglet, et je pense que vous pouvez, dès à présent, y retrouver un nombre considérable de sources et une veille sérieuse qui vous permettra d’en récupérer d’autres. Il me semblait donc ridicule de copier dans cet articles les différents liens, parce que ça aurait fait une nouvelle liste de listes et rajouter encore un intermédiaire, sans réelle valeur ajoutée.

Par contre, j’avais envie de faire un focus sur quelques personnes/projets qu’on ne peut éviter lorsqu’on cherche des informations Web sur la programmation en art :

.
flux rss processing.org
[rssinpage rssfeed=’http://feed.processing.org/rss’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss codelab processing
[rssinpage rssfeed=’http://codelab.fr/fil-forum-processing’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Oct 202010
 

radio aporee ::: map

site web : aporee.org/maps
.

Pour aujourd’hui, ça sera une base de données au travers du projet “radio aporee ::: map” de l’artiste Udo Noll. Je pensais que “tout le monde” connaissait ce dernier parce qu’il avait fait le “buzz comme on dit”, en 2006-07, mais à force, je me rends compte que ça n’est pas/plus vraiment le cas aujourd’hui. Or, le projet est non seulement un appel à participation ouvert et sans deadline, mais ça peut être aussi la base d’une collaboration pour de nouveaux projets.

Pour présenter “radio aporee”, vous ne pouvez faire l’économie de l’article  “Topographie et radiophonie ~ Entretien avec Udo Noll de Radio Aporee” (part1part2), qui me permet d’ailleurs de refaire un petit focus sur le site “Syntone” (actualité et critique de l’art radiophonique).

Ca me fait penser que je dois faire un article sur les banques de sons présentent sur le Web et surtout un autre sur les installations sonores géolocalisées, qui j’espère donnera quelques pistes si vous voulez aborder cette recherche (mais ça, ça ne sera pas pour tout de suite, comme vous avez pu le remarquer, le temps me manque en ce moment pour faire des articles fouillés).

Liens

.
flux rss

[rssinpage rssfeed=’http://radioaporee.blogspot.com/feeds/posts/default’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Le projet Dreamshake (voir post 24 août 2010) organise une rencontre à Bruxelles le 28 octobre 2010 aux Halles Saint-Géry. En présence de (entre autres) :

…………………………………………………………………………….

.

GAMA : Gateway to Archives of Media Arts – Web

 DATABASES  Comments Off on GAMA : Gateway to Archives of Media Arts – Web
Oct 062010
 

"Beauty becomes the beast" - Lydia Schouten

site web : www.gama-gateway.eu
.

Metabase de données, le projet insiste sur la notion d’archives et d’archivages et je ne peux que vous conseiller de lire en tout premier lieu l’onglet “Characteristics” et l’article : “Media Art: An introduction to GAMA” de Antoni Mercader afin de bien aborder le projet.

Un des buts du projet “GAMA” est donc de permettre la conception et la mise en ligne d’un système de recherche qui vous permet d’avoir accès à huit base de données/archives :

  • ARGOS – centre for art & media, Belgium
  • Ars Electronica, Austria : Structure et festival
  • – Center for Culture & Communication Foundation, Hungary
  • Filmform, Sweden : fondation dédiée à la promotion, la distribution et la préservation du film d’art suédois et vidéo expérimentale.
  • Heure Exquise – International centre for video arts, France
  • Les Instants Vidéo – France : festival des arts médiatiques
  • NIMK – Netherlands Media Art Institute, The Netherlands
  • SCCA-Ljubljana – Center for Contemporary Arts, Slovenia

Il y a de la matière et on peut y avoir accès grâce à des outils de recherches qui ont, pour une fois, retenu l’attention on ne peut pas le nier. Il reste malgré tout que leur utilisation est tout sauf simple. Comme vous pourrez le constater, naviguer à l’intérieur de ce mastodonte vous donne vite mal à la tête.

Une telle somme de données demande de la précision. Le projet l’a bien compris et vous pourrez voir que, par rapport aux autres base de données que je vous ai déjà présentées ici, “GAMA” possède des outils de filtrage plus puissants (résultant évidemment d’un système de classification préalable des données par multi tags/catégories où on a vraiment pris le temps de plonger dans la matière). Malheureusement, ça n’est pas suffisant et le système se révèle vite très lourd à l’emploi.

Si j’insiste souvent sur la visualisation des “résultats” de recherche, qui permet de sortir de la présentation type “liste papier”, pour un projet comme celui-ci, l’élaboration d’une interface visuelle simple, aérée, configurable/modulable à volonté… est à prévoir dès la recherche elle-même. Cela permettrait d’utiliser pleinement le système, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui : pas d’accès direct au tags ou aux catégories, pas de possibilité directe de recherche multi tags/catégories, aucune unité dans la présentation des filtres (par onglets, par menus déroulants, par case à cocher, par tag style pop pup…), pas de système empêchant un “No Results found”…

Un truc qui vous permettra d’aller plus vite est de ne pas tenir compte des premiers outils proposés : choisissez l’onglet “ALL”, ne mettez aucun filtres, cliquez search. Vous aurez ensuite la possibilité de filtrer votre recherche par le menu situé à votre gauche, ça vous fera gagner du temps et vous aurez une vue d’ensemble beaucoup plus claire.

La présentation des résultats de recherches finira très vite d’achever votre souris et votre patience, avec un “javascript” qui ne vous permet d’accéder qu’à un résultat à la fois et aucune possibilités simple de bookmarkage.

“GAMA” est (encore) un service un peu austère donc, mais toutes proportions gardées, rapport “qualité du service/volume des données”, ça reste néanmoins un des services les mieux conçus que j’aurais à vous proposer. Comme à chaque fois dans ce genre de projets, la somme de travail préalable, ainsi que le travail de mise à jour des données demandent un tel investissement que l’interface finale d’utilisation en souffre quelque peu.

A noter que l’artiste le plus représenté dans la banque est “Erwin Olaf” et l’oeuvre : “Beauty becomes the Beast” de Lydia Schouten et que, si vous n’aurez droit qu’à une preview de 30 secondes, c’est normal. Sur “GAMA”, c’est la règle. Oui mais alors, heu… quoi ? Ben rien : la vie, c’est dur.
.

Team

Outre les différentes structures ci-dessus liées directement aux “Archives” mises en communs (et sur lesquels je reviendrais dans de futurs articles) :

liens secondaires

compléments à lire/voir/entendre

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : CALL FOR ENTRIES 9 X 12 Works – Exhibition in Budapest – Hungarian multicultural centerdeadline le 30 nov. 2010

…………………………………………………………………………….

We Make Money Not Art – The Arts Catalyst – verybusy.org – Ohloh – re-title.com

 CALLS, DATABASES, SOFT/HARDWARE, STRUCTURES  Comments Off on We Make Money Not Art – The Arts Catalyst – verybusy.org – Ohloh – re-title.com
Sep 302010
 

Le blog se met en mode stand by. Trop de travail pour pouvoir écrire des articles fouillés.
Cette pause me permettra de reprendre des liens simples présentés par tags.

.

Nuit Blanche Bruxelles 2010 - G. Chappez

  • Blogs : Difficile de faire autrement que de présenter malgré tout “the” blog “We Make Money Not Art“, fierté nationale en ces temps difficiles et bonne source d’infos. Parmi la pléthore d’articles sur Régine Debatty et son blog,  je vous propose un compte rendu de conférence de l’ “Observatoire des nouveaux médias” (Université Paris 8 – avril 2009). Ca n’est pas très flatteur à bien y réfléchir, mais ça vous donnera, il me semble, un regard adéquat et toutes les indications sur le qui/pourquoi/comment.
  • Structures : “The Arts Catalyst” (Londres) produit des projets artistiques liés à la science, prenant des risques, provocateurs, ludiques, capables d’animer des conversations dynamiques sur notre monde en mutation. A voir : les onglets “Blog“, “Workshops” et “Conférences“.
  • Cimetière : “verybusy.org” (by Stephan Schröder) se présente comme la ressource la plus complète pour tout ce qui touche le “NetArt et les MediaArt“. Avec 1700 projets référencés à ce jour, il y a effectivement de la matière. La date indiquant 1993-2009, les projets archivés tous du début des années 2000 et une infinités de liens brisé laissent à penser que le projet est en arrêt depuis longtemps, bien qu’opérationnel.
  • Softwares : “Ohloh vous donne les moyens de suivre la progression de vos projets d’une manière amusante et facile” J’ajouterais que ce wiki/répertoire gratuit de logiciels open source et de personnes, propose une série d’outils très intéressants doublés d’une communauté agréable.
  • Databases : “re-title.com” base de données payante pour le référencement, elle reste gratuite à la consultation. Onglet à voir : “Artists opportunities“.

.
flux rss We Make Money No Art
[rssinpage rssfeed=’http://feeds.we-make-money-not-art.com/wmmna’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss The Arts Catalyst
[rssinpage rssfeed=’http://feedmingle.com/rss/16075′ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss re-title artists opportunities
[rssinpage rssfeed=’http://re-title.typepad.com/opportunities/atom.xml’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Call for entries: Hors Pistes Centre Pompidoudeadline le 15 oct. 2010

…………………………………………………………………………….

Art numérique en Allemagne – Xavier Coton links – lequai.tv – Revue [Plastik] Art & Science – Liste de diffusion "Sensitif"

 BONUS  Comments Off on Art numérique en Allemagne – Xavier Coton links – lequai.tv – Revue [Plastik] Art & Science – Liste de diffusion "Sensitif"
Sep 292010
 

Le blog se met en mode stand by. Trop de travail pour pouvoir écrire des articles fouillés.
Cette pause me permettra de reprendre des liens simples présentés par tags.

.


Cette pause reprendra des liens repris par tag ou thème du blog :

  • Cimetière : Un site qui avait une certaine réputation voici quelques années déjà. Xavier Coton, enseignant, avait référencé sous forme de simples listes une série impressionnante de liens (informatique/électronique/électricité). Beaucoup sont aujourd’hui brisés, mais il reste pas mal de matière malgré tout, et surtout beaucoup de pistes. Vous y trouverez des cours et de la doc, des fabricants de matériel, des trucs et des astuces en tous genres…
  • Softwares : “Guide CMS“, qui se définit comme “la base de données référentielle la plus complète en matière de PGC (Progiciels de Gestion de Contenu)“. Je vous en présenterais d’autres, mais c’est vrai que c’est un must dans le genre.
  • MailingLists : “liste Sensitif” de Artsenses.org, une liste de diffusion consacrée aux “esthétiques et technologies liées à l’interaction temps réel dans tous les champs artistiques“.

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : ESPACIO ENTER CANARIAS, International Festival of Creativity, Innovation & Digital Culture – deadline le 15 oct 2010

…………………………………………………………………………….

compArt daDA: "the database Digital Art" – Web – Bremen

 DATABASES, FESTIVALS, STRUCTURES  Comments Off on compArt daDA: "the database Digital Art" – Web – Bremen
Sep 032010
 

N. White - White’s early robots - 1977

site web : dada.compart-bremen.de
.

A part le “DAM” (Digital Art Museum – article 19 juillet 2010), un autre projet allemand en ligne s’attaque lui aussi à l’Art dit “numérique”, en essayant de lui construire une histoire. Il est développé au sein de l’Université de Brême et “est actuellement financé par Rudolf Augstein Stiftung“. La où les prétentions du DAM se heurtent à une pauvreté de contenu offert à l’internaute (dont on finit par se demander si c’est un véritable choix, où tout simplement un manque de recherches sur le sujet), le projet “CompArt” reste “humble” dans une description simple de type “universitaire” : on a donc moins d’attentes et c’est finalement pas plus mal. Un groupe de chercheurs tient ici le rôle du fameux “comité de sélection” (advisory panel) du DAM, et il est moins question ici d’Histoire avec un grand H que d’une “institution oeuvrant pour la promotion de l’art numérique” via la recherche, mais aussi “l’édition, l’enseignement, la production d’œuvres, de commissariat d’expositions…

“compArt” s’attache, pour l’instant, à explorer les arts numériques entre 1950 et 1979, date du premier festival Ars Electronica. Un trentaine d’années donc et plus de 1500 entrées classées par personnes, travaux, événements, publications et institutions. Les outils de recherche sont rudimentaires, mais assez complets, très bien présentés, clairs et efficaces. Le système de tags n’en est qu’à ses débuts, mais une petite ligne du temps paramétrable (section events) laisse à penser que la team est attentive à la question. De plus, vous pouvez ouvrir un compte pour tagguer et bookmarker (pour vous, mais aussi pour la communauté). A l’heure des sites de bookmarks online, l’outil peut sembler désuet, les possibilités restreintes et contraignantes, mais l’idée est là : on ne vous donne pas simplement des données, on veut vous faciliter la recherche parmi ces dernières.

Les entrées elles-mêmes sont présentées sous forme de simples fiches à signets. Encore une fois, c’est un peu pauvre en matière première et une simple recherche google vous en apprendra d’avantage rien que dans les 5 premiers résultats (où “compArt” n’est d’ailleurs (quasi) jamais repris, à l’inverse du DAM qui apparaît de temps à autre).

Si l’idée est séduisante et le projet utile à l’occasion, il fini très vite par devenir, malheureusement, un simple annuaire où vous copiez-collez le nom de l’entrée, pour faire vous-même une vraie recherche. C’est déjà pas si mal évidemment, surtout que le projet est ouvert et même en demande de collaborations (avis aux étudiants en Histoire de l’Art et autres qui sont en quête d’un beau travail de recherche).

* digressions

La plupart des plateformes online sont aujourd’hui réalisés avec (plus ou moins) les mêmes outils de type “CMS”. Alors qu’on pouvait s’attendre à une plus grande diversité avec un “Web 2.0 bien installé”, j’ai l’impression que nous sommes actuellement dans une période de transition où tout commence (de nouveau) à se ressembler. Pour des raisons de facilité de mise en place et d’utilisation (mais surtout de moyens), que ça soit une plateforme comme facebook, un blog quelconque, un site personnel ou un Musée de l’Art Numérique… une tendance au formatage “powered by…” s’est profondément installée ces dernières années. Or, ces outils et leurs schémas de fonctionnement, leurs interfaces, leurs moyens de faciliter la tâche… induisent non seulement une présentation de contenu, mais influencent aussi (et réduisent) les “possibilités” de contenus et finalement les contenus eux-même. Les CMS sont créés pour répondre aux besoins du plus grand nombre. Même s’ils deviennent de plus en plus “paramétrables”, il n’empêche que le contenu fini le plus souvent par s’adapter fortement au contenant plutôt que l’inverse.

Je creuserai ce sujet lors d’un prochain article sur les CMS (dans la catégorie “Soft/Hardware“).
.
flux rss
[rssinpage rssfeed=’http://dada.compart-bremen.de/updates_feed’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Exchange Radical Moments! – Haus der Kulturen der Wel – Berlin – deadline le 30 septembre 2010

…………………………………………………………………………….

.

The UPGRADE (part1) – UPGRADE Joburg – WSOA, Digital Art

 DATABASES, STRUCTURES  Comments Off on The UPGRADE (part1) – UPGRADE Joburg – WSOA, Digital Art
Sep 022010
 

UPGRADE INTERNATIONAL

WSOA, Digital Art : jafnetart.digitalarts.wits.ac.za
UPGRADE International : www.theupgrade.net
.

Voici une toute petite base de données qui “explore et met en valeur la pratique créatrice basée par Internet des Pays du Sud“. En ce qui concerne la visite de “WSOA – Art in a global South”, laissez votre iphone de côté, c’est uniquement en Flash.

Pour plus d’informations sur la curatrice, Tegan Bristow et sur le projet, je vous propose l’article “Internet Art by Tegan Bristow“. A noter que le projet est liée à l’école où enseigne Tegan Bristow, la “Wits University” qui possède un Master en “Digital Interactive Arts“, et soutient le projet.

voir aussi : la page “About” de WSOA sur le site de l’Université et le Blog “@Joburg“. de bonnes adresses à contacter si vous décidez d’aller dans le coin.
.

Si je vous parle aujourd’hui du WOSA, c’est que le projet fait partie de l’ “UPGRADE International Network“, dont il organise l’ “UPGRADE Joburg“. C’est par cette “petite porte” que j’avais envie de vous présenter cette “organisation autonome, internationale et rhizomatique de rendez-vous mensuel pour la culture numérique et les arts technologiques“.

Autant le dire tout de suite, je n’ai encore trouvé aucun article francophone qui explore ce projet devenu tout simplement tantaculaire et qu’on ne présente sans doute plus. Même “poptronics” n’a fait que l’effleurer du bout des doigts (articles du 01 juin 07 (fin), 29 sept 09 et quelques rares lignes dans des post contextuels ici et là). C’est sans doute parce que l’idée de base est toute simple : donner un temps et un cadre à des rencontres régulières et rapprochées dans le temps. Avec une bonne dose de volonté et d’envie, tout le monde peut entrer dans la danse.

Je conclurai cette introduction par un document daté du 23 déc. 2009 de Karen Dermineur (KNR). Il est adressé au membres de la plateforme “incidence.net” et il me permettra d’introduire l’ “UPGRADE Dakar” et les différentes structures qui y sont liées. Le ton que Karen Dermineur utilise, son enthousiasme reflètent pour moi tout à fait un terme anglais, souvent associé au projet : le grassroots.

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : EFC Collaboration Grants schemeEuropean Cultural Foundationdeadline le 20 sept. 2010

…………………………………………………………………………….

.

EMAN/EMAR European Media Art Network – European Media Artists in Residence Exchange

 CALLS, RESIDENCES, STRUCTURES  Comments Off on EMAN/EMAR European Media Art Network – European Media Artists in Residence Exchange
Aug 122010
 


Le blog se met en mode stand by jusqu’au 24 août inclus.Trop de travail pour pouvoir écrire des articles fouillés.
J’en profiterai donc pour rapidement vous faire visiter quelques petits projets plus ou moins exotiques.

.

Jean-Charles Hue - "Un ange"


.

site web : ww.emare.eu
.

On pouvait lire dans dernier appel à projet de l’EMAN/EMAR – Résidences arts médiatiques d’échanges 2010 (deadline fev. 2010), que la structure proposait aux artistes européens travaillant dans les domaine des “arts numériques”, une résidence de deux mois : à l’IMPAKT, Pays-Bas ; à Bandits-Mages, France ; à la FACT (Foundation for Art and Creative Technology), Royaume-Uni et au Werkleitz Centre for Media Arts, Allemagne (initiateur du projet).

Le projet de résidences et d’échanges prévoyait pour 2010 une “bourse de 2000€, un logement gratuit, jusqu’à 250€ de frais de transport, l’accès à du matériel technique, à des laboratoires et une projection professionnelle“. Outre le fait d’associer 4 structures (que je détaillerais prochainement) très actives et dont les festivals/expositions ont une grande visibilité, il chapeaute le tout avec un budget non négligeable (qui peut toujours être complété par un bourse supplémentaire, à aller chercher auprès d’organismes nationaux qui favorisent les échanges et qui sont forcément plus prompts à compléter un budget qu’à en allouer un).

Les artistes sélectionnés cette années sont : Leopold Kessler pour le Werkleitz, Emily Richardson pour la FACT, Jean-Charles Hue pour l’IMPAKT et Maarit Suomi-Väänänen pour Bandits-Mages. Le prochain appel est attendu pour février 2011. Si vous voulez voir les archives du projet (ou le “second effet kisscool”),  l’exposition “.move” a repris 21 artistes qui ont exposé les oeuvres produites lors du projet en 2008 et 2009.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille www.arts-numeriques.info

Hurry up : Residency Program 2010/2011 at Proyecto’ ace – Argentina – deadline : 15 août.

…………………………………………………………………………….

Conteners – Net.Art Connexion – DAM – Arenum – objectif culture – ENBA Lyon – DigiArts

 DATABASES  Comments Off on Conteners – Net.Art Connexion – DAM – Arenum – objectif culture – ENBA Lyon – DigiArts
Jul 192010
 

conteners - réseau artistique mobile

Conterners : www.conteners.org
Net.Art Connexion : www.netartconnexion.net

Digital Art Museum : www.dam.org

Arenum : arenum.nimes.fr

Objectif Culture : www.objectif-culture.com

ENBA Lyon : www.enba-lyon.fr

DigiArts : portal.unesco.org/culture/fr/ev.php-URL_ID=1391&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html
(???)
.

Voilà, aujourd’hui, c’est au tour des endroits légérement insolites. J’en ferais presque une catégorie. Ca sera donc une visite rapide de lieux quelque peu hybrides, étranges, délaissés ou carrément abandonnés… comme le défunt toujours vivant DigiArts. Paix à son âme.

Commençons par un projet très intéressant (outre sa base de données) : “Le Réseau Artistique Mobile” dit Conteners pour les intimes. Bien que le projet en lui-même ait surtout été actif de 2005 à 2007, il reste présent sous forme d’une webradio et de ressources : appels à projets “nomades”, des archives audio et une centaine de fiches répertoriant des projets du même type de par le monde. L’inscription de votre projet dans la base se fait par email.
.

Net.Art Connexion se présente comme une base de données d’artistes ou projets artistiques. La base est participative et résolument “non explicative”. On ne sait pas très bien. Ni le pourquoi ni le pour qui. Sauf qu’en grattant un peu, on découvre que c’est signé “b-l-u-e-s-c-r-e-e-n“, alors on comprends déjà mieux la phrase par laquelle on est acceuilli : “TOUTE RESSEMBLANCE AVEC UNE BASE DE DONNEE EXISTANTE OU AYANT EXISTEE NE SERAIT QUE PURE COINCIDENCE !“. Je m’étonne de n’avoir pas trouvé un seul article sur ce projet, alors que tant de sites le référencent comme “une” référence en matière de base de données d’artistes. J’y reviendrai certainement.
.

Digital Art Museum présente “le travail d’artistes de premier plan dans ce domaine depuis 1956“. Le portail de L’Unesco (voir ci-après) dit qu’il a pour objectif de devenir “la référence mondiale en ligne pour l’histoire et la pratique des arts numériques“. Voilà… c’est dit. C’est du sérieux, et n’entre pas qui veut dans l’histoire de l’art numérique. Ici, on ne vise pas l’exhaustivité, mais un “comité consultatif” mesure la qualité et l’impact. En dehors d’une autre réalité, le musée propose donc celle d’une quarantaines d’artistes triés sur le volet pour écrire l’Histoire. C’est assez intéressant, ça permet de clarifier du moins, au risque de simplifier bien évidemment. C’est surtout assez pauvre en matière première online. Quant à devenir la “référence mondiale de”, je me permettrais d’attendre la référence qui jugera les références : l’avenir.
.

Arenum (l’annuaire de la Bibliothèque Carré d’Art dédié aux arts numériques sur Internet) : “Arenum est un outil de recherche grand public et d’indexation professionnelle dédié à la création numérique sur Internet. L’idée générale est de rassembler et de partager une information souvent éclatée, peu valorisée, généralement non francophone et réservée aux spécialistes … Arenum est une réponse concrète destinée, en bibliothéque, à faciliter l’accès aux cultures multimédias du plus grand nombre qu’il soit initié ou non. Il s’agit ici de se familiariser avec un nouveau de champ de connaissances qui ne cesse de grandir.” L’idée est plus qu’intéressante et on peut constater une réflexion et un savoir faire dans les outils de recherche et de visualisation de données. Mais de l’idée à la réalisation, il y a malheureusement plus qu’un pas. A vous de voir s’il est intéressant de vous y inscrire avec tel ou tel projet.
.

Objectif Culture – Carrefour des compétence” se présente comme “connaissance des réseaux d’information du secteur culturel sur le net“. C’est un service très généraliste, je vous conseillerai donc le plan du site pour voir ce qui serait susceptible de vous intéresser.
.

Ecole Nationale des Arts de Lyon : avec sa page de favoris, surtout utile si vous habitez dans l’quartier.
.

Et enfin le DigiArts, portail de l’Art Numérique de l’UNESCO : “cette page propose des biographies d’artistes classées par région géographique d’origine, deux sites dédiés à l’art numérique ainsi qu’une bibliothèque virtuelle composée de textes majeurs sur l’art lié aux medias, à la science et aux technologies“. Ne sautez pas de joie, vous risquez juste de faire peur à votre chat… pour pas grand chose. A essayer, ça ne vous prendra pas longtemps, mais ça n’est pas très drôle. A savoir que le prix de l’Unesco pour l’Art Numérique à été “aboli” (sic) en 2008… mais ça n’a peut-être aucun rapport.

desartsonnants (Web) – TunedCity (Berlin)

 BONUS, DATABASES  Comments Off on desartsonnants (Web) – TunedCity (Berlin)
Jul 172010
 

CitySonic - festival des arts sonores

desartsonnants : desartsonnants.over-blog.com
TunedCity : www.tunedcity.net

.

A l’approche du festival “City Sonic 2010” (production Transcultures, Mons et Bruxelles), j’avais envie de parler de production sonore. Je vous invite donc à découvrir pour commencer un blog : desartsonnants.

C’est Gilles Malatray, “spécialiste des arts sonores, curateur et concepteur“, mais surtout collectionneur du son des autres, qui propose cette énorme base de données de créateurs et projets centrée sur le son. Autant prévenir tout de suite, on ne s’y retrouve pas facilement, mais il y a aussi un certain plaisir à s’y perdre.

Et comme si ça n’était pas assez, quelques suppléments disséminés sur le web : une liste de ressources textuelles sur les arts sonores sur www.worldcat.org/profiles/desartsonnants, un autre blog sur http://www.paperblog.fr/users/desartsonnants, un perltrees, un forum
.

Passons à Belin. TunedCity est un projet qui explore les rapport entre le son et l’architecture. Vous pouvez commencer par voir un article et des vidéos (Arte) sur leur premier événement qui a eu lieu en 2008, il était composé de conférences, de workshops et de nombreuses installations d’artistes.  La prochaine édition se déroulera dans le cadre de la programmation officiel de “Tallinn (Estonie) Capitale européenne de la Culture 2011“. Un “off” a déjà eu lieu en mai 2010 et vous pouvez voir quelques images d’un workshop ici : Form and Sound N°1N°2 et SonicSurveys.

“Tuned City Tallinn” sera coproduit par MoKs, centre culturel estonien,  qui possède un MédiaLab et un programme de résidence.

.
flux rss desartsonnants

[rssinpage rssfeed=’http://desartsonnants.over-blog.com/rss-articles.xml’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss TunedCity
[rssinpage rssfeed=’http://www.tunedcity.net/?feed=rss2′ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

netEX – networked experience – calls & deadlines – Web

 CALLS, DATABASES, FESTIVALS  Comments Off on netEX – networked experience – calls & deadlines – Web
Jul 152010
 

netEX - networked experience calls & deadlines

site web : www.nmartproject.net/netex
.

Si “The NetWork” ou “NewMediaArtProjectNetwork” ne vous disent pas grand chose, peut-être que les projets : “NewMediaFest“, CologneOFF, JavaMuseum ou Artists Network Database (que j’ai déjà cité)… vous seront plus familiers. Je ne vais pas développer aujourd’hui la nébuleuse “nnartproject.net”, créée par Wilfried Agricola (de-cologne.de s’il vous plaît), j’aimerais juste en extirper un de ses petits projets : le “netEX“, qui peut passer inaperçu une fois le festival terminé. Le projet est sous-titré “calls & deadlines”, ce qui correspond tout à fait à la réalité.

Les appels acceptés : arts multimédias, numériques, film, vidéo, net art, résidence et rédaction. Vous pouvez les retrouver sous forme de liste par ordre de parution (titre date de l’événement, deadline), par dead line, ou par catégories. De 10 à 30 contributions par mois. Une liste de festivals reliés aux appels à projets éventuels est également proposée. Pas de newsletter, mais rss et facebook.

C’est un service minimum sans prétention, mais efficace disons. Comme souvent, on peut retrouver la quasi totalité des “deadlines netEX”  sur d’autres portails, mais l’initiative rentre bien dans la logique globale du “The” Network de Wilfried Agricola. Je ne manquerai pas de vous en reparler évidemment.
.
flux rss
[rssinpage rssfeed=’http://www.nmartproject.net/netex/?feed=rss2′ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’7′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

.

wooloo production – Copenhagen – Berlin

 BONUS, CALLS, DATABASES, FESTIVALS, RESIDENCES, STRUCTURES  Comments Off on wooloo production – Copenhagen – Berlin
Jul 102010
 

sites web : www.wooloo.org et www2.wooloo.org

Wooloo.org print-screen

.

On va aller du côté de Berlin/Copenhague pour ce portail d’art contemporain, donc plutôt généraliste, mais pas mal de choses à prendre. Donc… cela ressemble à un portail avec les divers outils classique d’un portail : appel à projets, calendrier, emailing info, possibilité de créer son espace… C’est plutôt sobre, clair et agréable. C’est généraliste “arts contemporains” avec tous ce qu’il faut comme “s” au deux bouts, mais il y a quelques petites infos que l’on ne retrouve pas ailleurs.

Mais le portail n’est pas qu’un projet Web. Si Internet lui offre des outils de communications et d’interactions modulables et réinventables à souhait, il s’encre dans une réalité physique composée de rencontres, d’expositions, de résidences et de collaborations concrètes… (voir la vidéo au bas de l’article)

A savoir que la structure est dirigée par une communauté d’artistes nomades et militants et qu’elle produit des projets comme le “New Life“. Ce dernier à servi à loger gratuitement plus de 3000 personnes venues à Copenhague pour la conférence de l’ONU sur le Climat (voir présentation vidéo dans l’article “Les maisons de tolérance de New Life Copenhagen“). Il offre également un programme de résidences d’artistes (pour 2010 : collaboration, entre autres, avec la biennale d’arts contemporains “manifesta8” – deadline le 15 août).

flux rss woolo blog
[rssinpage rssfeed=’http://blog.wooloo.org/feeds/posts/default’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Continue reading »