portail www.arts-numeriques.info : update, onglet structures & festivals, databases, subventions, vjing…

 BONUS, DATABASES, www.arts-numeriques.info  Comments Off on portail www.arts-numeriques.info : update, onglet structures & festivals, databases, subventions, vjing…
Jan 192011
 

Boris Muller - Poetry on the Road

site web : www.arts-numeriques.info
.

Voici les derniers changements apporté au portail :

  • Pas de changement très visible pour ce premier update, mais :
    • une barre de menus plus compacte
    • des visuels intégrés aux flux (pensez donc à insérer vos visuels dans vos différents flux, c’est simple et cela donne une lecture plus conviviale)
    • intégration de beaucoup plus de sources vidéos
  • onglet structures & festivals : où vous pourrez retrouver “ceux qu’on ne présentent plus”, qui se “retrouvent dans tous les livres”… bref, les incontournables. Le moteur de recherche devrait reprendre bientôt quelques 400 structures/festivals/projets de par le monde.
  • onglet databases : les principales bases de données qui se présentent comme telles, ou qui intègrent différentes plateformes. J’ai retenu une volonté claire de faciliter les recherches et/ou les présentation de résultats. Le moteur de recherche devrait reprendre bientôt une cinquantaine de base de données de par le monde.
  • onglet subventions : il me semblait difficile de ne pas donner quelques pistes des principales subventions francophones. Cela s’enrichira bien entendu avec le temps. Le moteur de recherche spécifique reprendra une cinquantaine de structures.
  • onglet vjing : sans entrer dans les détails d’un “monde en soi” (assez hermétique au premier abord), je reprends ici un focus sur une excellente porte d’entrée dans le monde du vjing (qui je l’espère donnera lieu à une collaboration plus étroite avec le temps). LeCollagiste vj a mis en place depuis des années une série d’outils incontournables du monde des “performeurs vidéo”. Si les milieux dits “arts numériques” et vjing sont restés bien séparés pendant de nombreuses années, on voit maintenant apparaître clairement une plus grande perméabilité, que ce soit au niveau des artistes eux-mêmes ou des festivals qui les présentent. Je trouvais donc normal de ne pas éviter le sujet.
  • onglet sur le web : une veille générale, moins “filtrée”, des exemples de moteurs de recherche visuels, des news…
  • onglet textes et bibliographie : j’ai simplifié l’anthologie sous forme de liste en vous redirigeant vers pearltrees ou netvibes pour une exploration plus visuelle. Une meilleur intégration au portail est prévue prochainement. Une veille bibliographique est mise en place. Le moteur de recherche reprendra bientôt une liste assez exhaustive d’éditeurs spécialisés dans ce genre d’ouvrages, ce qui rendra les recherches et la veille plus aisées.

le petit focus de veille habituel :

  • Rhizome sort une nouvelle version (beta) de son site (et agrandit son équipe au passage – deadlines en janvier et février). Beaucoup plus clair et plus simple, c’est un format assez étroit de style blog qui a été retenu. Le site possède cependant tous les outils d’un portail de type communautaire et a d’ailleurs mis l’accent sur sa communauté grandissante. Ca n’est pas encore facebook (en termes d’outils, on s’entend), mais la plateforme se rapproche ainsi de dancetech, labforculture ou digitalarti… Les plus gros changements apportés vont d’ailleurs dans ce sens : une interaction plus grande et plus souple avec la base de données rhizome, afin de pouvoir créer des espaces personnels  plus riches et mieux documentés. Toutes les entrées de cette base sont maintenant visibles gratuitement pour tout le monde.
    Avec les meilleurs intentions du monde (encore une fois et comme ailleurs), il vous est donc demandé de contribuer : il vous faudra, tant bien que mal, essayer de faire une copie de votre site sur Rhizome afin d’y avoir un espace qui vous mette bien en valeur. C’est le revers de la médaille des sites communautaires : c’est vous qui leurs apportez du contenu et une valeur ajoutée. Le problème étant  bien entendu au niveau du temps que cela vous demande, de l’optimisation des outils que l’on met à votre disposition pour importer vos données. Et dans le cas de Rhizome, ça risque de vous prendre un certain temps (une intégration via flux aurait été plus judicieuse me semble-t-il).
    Ceci mis à part, la structures fournit toujours une masse conséquente de publications et d’informations, une ligne éditoriale sérieuse, une base de données de ressources (sous cotisation de 25 euros l’an) acceptable, une très bonne visibilité… et surtout un travail de recherche et de multiples projets qui dépassent largement le cadre de la seule plateforme Web. Dans ces conditions, il est difficile de bouder son plaisir en parcourant le site au plus de 2500 “art works” répertoriés avec soin et je dirais même “délicatesse”.

  • Je reviens encore une fois sur le premier appel du RAN (deadline le 01 mars). Un appel à projet précis, bien formulé et qui n’hésite pas à être long et détaillé (ce qui est toujours agréable : voir qu’on a pris le temps de réfléchir à la proposition). C’est aussi l’occasion de constater que les choses se mettent en place et que le RAN, ce “déjà-mastodonte”, n’est pas qu’un tissus de bonne intentions téléchargeable en pdf, qui ne servirait que de liens entre les structures qui le composent (ce qui serait déjà, en soi, une bonne chose bien entendu). Le RAN s’adressent donc ici directement aux créateurs, il est plus qu’un réseau, il devient une entité tangible avec qui ils pourront avoir affaire. Dans la foulée, le réseau appose également son logo sur un autre appel à projet, celui du projet MADE (Mobility for Digital Art in Europe – deadline le 24 janvier), à découvrir si ça n’est déjà fait (le texte de l’appel possède les même qualité que celui du RAN).
  • La nouvelle SAT se teste aujourd’hui soir avec le dernier spectacle d’une amie canadienne dont je vous avais déjà parlé : Manon Oligny (voir post du 29 juin 2010). Ces dernières années, son travail de création chorégraphique s’est peu à peu étroitement lié aux “nouvelles technologies” (sans doute le fait d’être chargé de projets à la SAT n’y est pas pour rien). A noter, le léger retard de l’inauguration de la Satosphère. Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’art immersif est le slogan clin d’oeil pour ce nouveau dôme permanent dont se dote la Société des Arts Technologique (qui était déjà très bien équipée). Quant au spectacle de Manon Oligny, Icône à vendre, il prendra place jusqu’au 29 janvier : “achetez maintenant !”.
  • en vrac

Jan 072011
 

www.arts-numeriques.info

site : www.arts-numeriques.info
.

Ce nouveau portail regroupe toutes une série d’informations que j’avais déjà mise en ligne ailleurs (sur netvibes notamment). Plus clair, plus simple et beaucoup mieux fourni, il est essentiellement un lieu d’information qui vous redirigera, le plus rapidement possible, ailleurs.

C’est un outil personnel et privé que je partage, et qui j’espère vous sera utile. En attendant des outils plus efficaces, il me semble que c’est une bonne porte d’entrée vers les arts dits “numériques” à l’heure où l’on commence de plus en plus à parler d’un certaint post-“art numérique”.

www.arts-numeriques.info en quelques points ;

  • deux onglets (calls1 et calls2) qui reprennent les sites principaux qui émettent des appels à projets ou à résidences, avec une veille web et deux moteurs de recherche centrés sur une cinquantaine de structures. Plusieurs focus sur les arts numériques ou multimédias.
  • un onglet arts numérique ? qui reprend une anthologie des textes francophones online sur les arts numériques, une veille web bibliographique et plusieurs veilles web général, des vidéos d’oeuvres, d’interviews, des photos, un moteur de recherche centré sur l’anthologie.
  • un onglet mags et un onglet blogs qui reprennent une cinquantaine de médias diffusant de l’information spécifique et un moteur de recherche centré sur ces médias
  • un onglet social networks qui reprend une veille sur les médias sociaux avec un moteur qui centré sur quelques 700 réseaux sociaux.
  • un onglet webtv & radios qui présente une vingtaine de médias tv et radios et un moteur de recherche centrés sur une centaine de chaînes de télévisions et de radios
  • un onglet networks qui vous présente les informations des plus grands réseaux “arts numériques” et deux moteurs de recherche centrés sur ces derniers.
  • un agrégateur qui vous permet de faire des recherches dans les flux.
  • une page d’accueil qui fait un focus sur tous les onglets. Cette dernière se transformera certainement au fil du temps en une espèce de mag qui reprend les infos les plus importantes du portail.

il me reste à compléter les onglets suivants : structures et festivals ; databases ; focus : Belgique ; info-tech-science ; hard/softwares ; searchtools ; et à entièrement revoir les flux de l’agrégateur pour les faire correspondre à ceux du portail.

Les temps de chargement des pages du site peuvent être parfois un peu longs, c’est normal puisque le masse d’informations est conséquente. Pour ne pas rallonger ces derniers, le portail updatera ses flux 2 fois par jour.

Ce blog est repris dans un onglet du portail et son flux sur la home page, vous pourrez donc le consulter là-bas. Son rythme de parution sera espacé au profit des différents outils que fournit le portail.

J’ai été très heureux d’apprendre que le R.A.N. (voir post du 20 sept.2010) lançait son premier appel à projet, il me semblait bon de le signaler pour conclure cet article : deadline le 01 mars 2011.

Si vous trouvez ces infos intéressantes : ne les gardez pas pour vous, partager-les !

Nouveau portail des arts dits numériques (et multimédiatiques)

 CALLS, DATABASES, INFOS, RESIDENCES, SOFT/HARDWARE, www.arts-numeriques.info  Comments Off on Nouveau portail des arts dits numériques (et multimédiatiques)
Jan 072011
 

Ce nouveau portail sera accessible dès ce 07 janvier (dans le courant de la soirée).

Toujours un espace de travail (en chantier, puisque j’ai pris beaucoup de retard), mais assez propre, beaucoup plus facile à consulter que les différents portails netvibes, plus complet aussi et possédant des outils de recherches Web optimisés.

Un seul lieu qui vous donnera accès à plusieurs centaines de sources actualisées plusieurs fois par jour (appels à projets, résidences, magazines, blogs, réseaux, structures, festivals… et bien d’autres choses encore).

A ce soir donc.

NICE : Network Interface for Cultural Exchange / Nordic-Baltic-North-East European network (part1)

 STRUCTURES  Comments Off on NICE : Network Interface for Cultural Exchange / Nordic-Baltic-North-East European network (part1)
Dec 182010
 

poetophone - Sergey Teterin

site web : nice.x-i.net
.

Voici encore un réseau que je pourrais peut-être placer dans mon « cimetière des projets » (aucune activité depuis fin 2009, liens brisés…), mais ses membres étant toujours bien actifs, il garde un intérêt certain, bien qu’il soit apparemment en “pause prolongée”.

Le réseau NICE est “limité” aux structures situées en zone Baltique et dans l’Europe du Nord et de l’Est, et spécialisées dans les nouveaux médias et les nouvelles formes socioculturelles. Il est, comme souvent, difficile d’y voir clair car le réseau est associé à d’autres ou en fait partie, qu’il comprends des sous-réseaux et est/était actif dans des projets qui se comportent comme des réseaux…

Comme d’autres networks de type “autoréflexifs”, un des objectifs premiers de NICE est d’organiser pour ses membres des rencontres et des ateliers qui soutiennent et stimulent leurs différentes collaborations, tout en servant de lien à des initiatives semblables dans le reste de l’Europe. Les structures adhérentes sont des institutions en arts médiatiques et des laboratoires en nouveaux médias de Suède, Pologne, Russie, Lituanie et Norvège… L’onglet “interface” (inaccessible) était également censée se présenter sous la forme d’une base de données partagée entre tous les membres du réseau. NICE a vu le jour à la toute fin des années nonante, une période où de nombreux projets de ce type ont éclos un peu partout en Europe de l’Est.

Si vous voulez en savoir plus sur cette période, je vous conseille le numéro 12 du magazine du CIAC (sous-titré : “Vers L’est” ) et plus particulièrement le dossier Le contexte de production et de présentation de l’art Web dans les pays de l’ex-Bloc de l’Est ; le mémoire de Julie MANIERE : Réseaux culturels et balkans ; et, avec un champ beaucoup plus étendu, l’imposante étude commandée par l’Union Européenne et réalisée par la plateforme Dédale : “Les institutions culturelles dans leur rôle de nouveaux environnements d’apprentissage” (vol.1, vol.2, vol.3, vol.4)

Mêmes si ces trois sources datent de 2001, 2004, 2006, elles restent très intéressantes et j’y reviendrai donc dans de prochains articles.

WindowsFarms

Membres de NICE (qui sont encore actifs ou dont on peut encore trouver des infos sur le Web)

Réseaux partenaires (idem membres)

flux rss de CLAND MediaLab
[rssinpage rssfeed=’http://cyland.ru/index.php?option=com_rss&feed=RSS2.0&no_html=1′ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….
Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Call for Residence CYLANDno deadline
…………………………………………………………………………….
.

Bookmarks online (part1) – del.icio.us – liste de diffusion "Sensitif"

 DATABASES, SOFT/HARDWARE  Comments Off on Bookmarks online (part1) – del.icio.us – liste de diffusion "Sensitif"
Dec 172010
 

La nouvelle a fait le buzz ce matin : delicious, le service de bookmarks online, racheté par yahoo il y a quelques années, va bientôt fermer (dans la lignée d’une assez forte restructuration de la société). Ce qui n’était encore que des rumeurs s’est donc confirmé. Dans la journée, “delicious” a répondu officiellement sur son blog que le service ne fermerait pas. L’histoire en elle-même ne m’intéresse finalement pas plus, sauf que j’ai bien entendu dans ma base de donnée une série de liens delicious que j’aurais aimé vous proposer. Bien qu’en ayant parlé plusieurs fois, je n’avais pas encore fait d’article sur le sujet, il me semblait que c’était l’occasion.

Je commencerai par ceux de Jean-Noël Montagné, qui s’interrogeait aujourd’hui par un mail adressé à la liste de diffusion Sensitif (dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois directement ou indirectement via l’association art sensitif/le CRAS ou mains d’oeuvres). Il a, en effet personnellement, un compte delicious assez bien fourni qui représente une source de choix.

Si vous êtes déjà passé sur l’onglet “Processing” du portail “Art + Numérique + Logiciel“, vous avez dû voir que j’y ai mis un flux rss delicious reprenant le tag processing. Il est évident qu’avec plus de 160 000 Bookmarks, il est difficile de s’y retrouver. Mais en suivant certaines personnes (dont Jean-Noël), on peut malgré tout avoir des infos de tout premier ordre.

fluxtation - Jean-Noël Montagné

Ainsi, dans son mail, il reprenait quelques uns de ses tags particulièrement significatifs :

et un que je n’avais pas encore noté, mais qui est très intéressant

J’aimerais maintenant copié/collé deux mails de réponse de la liste à son premier message, car ils me semblent également pertinents.

pour info : on anime via codelab un outil LL similaire ici : http://www.codelab.fr/liens
basé sur semanticScuttle hébergé par notre cooperative CMS : http://www.cooperativemultimediasolidaire.info
vous pouvez y transférer vos liens

  • de Pierre Commenge

Pour ceux qui rechercheraient une alternative, je signale l’existence d’un  gestionnaire mutualisé de liens, mis en place par Labomedia à Orléans, et  aujourd’hui déménagé et hébergé par la Coopérative Multimédia Solidaire à  Nantes.

C’est basé sur SemanticScuttle, avec des options d’import / export assez  universelles (html, xml, csv) et des possibilités de liens publics / liens  partagés avec les contacts / liens privés.

Le nombre d’utilisateurs est beaucoup plus modeste que delicious, mais  au-delà de ces 2 structures, on y retrouve entre autre les liens partagés  des utilisateurs de codelab.fr, c’est donc plutôt thématique et proche des  sujets qui concernent cette liste, cf la liste des balises « populaires ».

(Je rappelle que la liste “Sensitf” est une toute petite liste d’information, qu’elle ne possède malheureusement pas de flux rss et qu’une inscription est donc obligatoire. Mais sur une expérience personnelle de plusieurs mois, je peux dire qu’elle correspond effectivement à sa charte et que ses rares activations sont toujours des sources d’informations concrètes et très utiles)

Je m’arrêterai sur d’autres “utilisateurs delicious” dans de prochains articles. En attendant, je voudrais terminer par quelques liens sur les différentes visualisations possibles du service, car c’est évidemment un sujet qui m’intéresse. Pour ma part, lorsque j’utilise delicious, je fais toujours un petit check sur HubLog: Graph del.icio.us related tags (qui donne également des liens sur technorati).
.
flux rss del.icio.us tags art+numérique
[rssinpage rssfeed=’http://feeds.delicious.com/v2/rss/tag/art+numerique?count=15′ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Les subventions européennes pour la culture : introduction – Union Européene (part2)

 CALLS, Europe, STRUCTURES  Comments Off on Les subventions européennes pour la culture : introduction – Union Européene (part2)
Dec 022010
 

ecjs-culture.blogspot.com

J’avais commencé dans mon article du 12 sept. 2010 à faire un tour d’horizon des “outils européen” mis à notre disposition. Ayant peu de temps aujourd’hui, je ne plongerai pas directement les mains dans le cambouis des subventions, mais je voulais malgré tout survoler quelques pistes menant aux principales subventions européennes pour la Culture. Un article un peu brouillon donc, mais que je compléterai au fil du temps et auquel j’additionnerai des articles plus spécifiques.

A savoir qu’énormément de petites associations locales peuvent vous aider dans les méandres des outils européens, et ce gratuitement. Je ne pourrai pas toutes les répertorier, mais via les quelques unes que je mettrai online dans les mois qui viennent, il vous sera possible d’en trouver d’autres.

  • Le texte du programme Culture 2007-2013 : vous pouvez toujours faire l’économie de l’apprendre par coeur, mais un bon print doublé d’un “marqueur fluo” n’est vraiment pas un luxe.
  • Dans les services online (payant), vous pouvez retrouver welcomeurope.com. Je reste assez sceptique sur l’efficacité de leur moteur de recherche, mais vous êtes sensés pouvoir faire une recherche avancée. Si vous n’êtes pas affiliés, vous ne verrez que l’intitulé des subventions (un copié collé sur google vous donnera en général les compléments d’informations).

.

…………………………………………………………………………….
Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info
Hurry up : Projecteurs à vendre.

La société française ETC revend des projecteurs ProjectionDesign F32 qui ont été utilisés 6 mois sur le stand français à Shanghai pour 4400 euros lentille incluse (18.000 euros en prix liste) avec 6 mois de garantie.

Guy Garcia

Directeur – Départements Multimédia & Muséographique
Ligne directe : +33 (0)1 45 15 28 14
Portable : +33 (0)6 85 71 42 95
E-mail :
g.garcia@etclondonparis.com
……………………………………………………………………………

pachube.community : capteurs en réseau, réseau de capteurs – physical computing – Internet des objects

 SOFT/HARDWARE  Comments Off on pachube.community : capteurs en réseau, réseau de capteurs – physical computing – Internet des objects
Nov 282010
 

Usman Haque - Natural Fuse

site web : community.pachube.com
.

pachube.community propose une plateforme d’outils et de mise en réseaux de données issues de capteurs et la possibilité d’interconnecter les objets et les données entre eux. Vous pourrez donc idéalement y connecter n’importe quel capteur afin d’en partager les données ou récupérer les données déjà présentes. Par ses nombreuses possibilités, pachub interroge également une certaine informatique ubiquitaire où la technologie et surtout les acteurs deviendraient par trop invisibles.

Pour bien comprendre le projet, il faut peut-être se rafraîchir la mémoire en ce qui concerne le physical computing (dont vous trouverez une bonne introduction sur le site de multimedialab) et le concept d’Internet des objets (voir par exemple les articles L’internet des objets va-t-il changer la nature des objets ? sur InternetActu, Dans “web des objets”, c’est l’objet qui compte de Fing ou les articles de ReadWriteWeb). Il faut peut-être aussi, comme c’est souvent le cas, s’attarder sur le travail de son concepteur, l’artiste/architecte : Usman Haque.

Pour compléter les articles précédents, vous pouvez donc continuer par :

.

.

flux rss patchub forum
[rssinpage rssfeed=’http://community.pachube.com/rss.xml’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….
Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : TOUCHinteractive 2011 – The Public – UK – deadline le 31 déc. 2010
…………………………………………………………………………….

.

Portail "Art + Numérique + Logiciels" et introduction à Processing

 DATABASES, SOFT/HARDWARE  Comments Off on Portail "Art + Numérique + Logiciels" et introduction à Processing
Nov 142010
 

conception graphique générative

portail de veille  : www.netvibes.com/arts-numeriques-logiciels
processing : processing.org
.

Il y a quelques mois, j’avais très envie de présenter la future sortie du livre “La conception graphique générative – Concevoir, Programmer, Visualiser avec Processing” de Hartmut Bohnacker, Benedikt Groß, Julia Laub et Claudius Lazzeroni. Mais évidemment, ça voulait dire qu’il fallait que je m’attaque à Processing ou que j’évite lâchement le sujet. Il faut bien dire que c’est un peu ce que j’ai fait depuis que j’ai commencé ce blog : si j’ai bien présenté quelques soft/hardawre, je me suis bien gardé de mettre les doigts dans ce sujet trop complexe et qui plus est, déjà très bien documenté par des sites de référence.

Ceci étant dit, il me semblait difficile d’éviter plus longtemps de vous proposer une veille sur le sujet.

Vous pourrez retrouver sur ce portail “art + numérique + logiciels” un ensemble d’outils (softwares et langages de programmation), dont je compléterai les onglets au fur et à mesure de mes articles sur les différents sujets. Il va s’en dire que je ne vais pas chercher à être exhaustif, mais bien à simplement rassembler quelques pistes qui permettront une bonne introduction à tel langage ou tel logiciel. Je privilégierai bien entendu les sources francophones, mais il est évidemment difficile de faire l’économie de l’anglais. Un agrégateur qui vous permettra de faire des recherches suivra dès que j’aurais le temps de le mettre en place.

Onglet Processing

J’ai donc commencé par compléter ce premier onglet, et je pense que vous pouvez, dès à présent, y retrouver un nombre considérable de sources et une veille sérieuse qui vous permettra d’en récupérer d’autres. Il me semblait donc ridicule de copier dans cet articles les différents liens, parce que ça aurait fait une nouvelle liste de listes et rajouter encore un intermédiaire, sans réelle valeur ajoutée.

Par contre, j’avais envie de faire un focus sur quelques personnes/projets qu’on ne peut éviter lorsqu’on cherche des informations Web sur la programmation en art :

.
flux rss processing.org
[rssinpage rssfeed=’http://feed.processing.org/rss’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss codelab processing
[rssinpage rssfeed=’http://codelab.fr/fil-forum-processing’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Le carré des Jalles (part1) – Média Cité : Jeudi Multimédias – Bordeaux

 DATABASES, STRUCTURES  Comments Off on Le carré des Jalles (part1) – Média Cité : Jeudi Multimédias – Bordeaux
Nov 102010
 

Julien V3ga - Gravity

carré des jalles : www.carredesjalles.org
media cité : www.medias-cite.org
jeudi multimédias : www.jeudis-multimedias.net

.

Les Jeudi Multimédias sont des rendez-vous réguliers et itinérants (territoire aquitain) proposé par la structure Média Cité. Ils proposent un temps de rencontre et d’échanges créateurs/public. Les pratiques accueillies sont évidemment multimédiatiques, ce qui laisse la porte ouvertes à une multitude de praticiens. Pas vraiment d’informations concernant une procédure d’appel à participation.

Ca fait évidemment penser aux Dorkbot ou UPGRADE, et avec un solide programme de workshop, il n’est pas étonnant que les réseaux se soient croisés et se croiseront sans doute encore.

En ce qui concerne Média Cité, la structure organisatrice que je qualifierai d'”ArTIC”, puisant son originalité dans des projets qui touchent aussi bien au sociétal qu’à l'”artistique” (l’un enrichissant l’autre), vous pouvez commencer par l’article “A Bordeaux, le graff se fait multimédia” de poptronics, poursuivre par une interview de Gérald Elbaze, directeur Média Cité et finir avec une autre interview de Gérald Elbaze, vidéo cette fois, dans le cadre du projet Panoramas 2010 sur le MCD blog/DigitalArti.

Pour ce qui est de son site/outil je retiendrai :

  • Stud-I/O – Innovations / Arts / Usages : blog “espace en ligne nourri par l’équipe Média Cité”. Dommage qu’il soit en pause prolongée depuis début 2010.
  • Innovation – Économies créatives : que j’illustrerai par les articles “2Roqs” et « Scénographies de la Connaissance ».
  • artlabo : Un wiki espace commun de travail Pratiques Artistiques & Outils Numériques, dont je vous conseillerai la section HardwarE par exemple.
  • Innovation – la base de données de Média Cité : plus d’une centaine de fiches de projets multimédias. Possibilité d’y inscrire son projet, si vous y trouvez un intérêt bien entendu, en l’état, je ne vois pas très bien, la recherche étant plus que pénible.
  • MonFlux : une WebTV
  • OpenSim : Blog d’informations et de ressources sur la grille OpenSimulator de Médias Cité
  • La foire aux questions MédiaCité : questions à propos d’hébergement, et informations sur Médias Cité

.
flux rss Média Cité (en attente de validation)
[rssinpage rssfeed=’http://www.medias-cite.org/component/rd_rss/?id=2′ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss Jeudi Multimédia
[rssinpage rssfeed=’http://www.jeudis-multimedias.net/index.php?option=com_rd_rss&id=2′ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss WebTV MonFlux
[rssinpage rssfeed=’http://www.monflux.org/uploads/rss/piclens.rss’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss blog Innovation – Economies Créative
[rssinpage rssfeed=’http://ec.medias-cite.org/?feed=rss2′ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Médias-Cité recrute des compétences ! : régisseur(se) multimédia, montage / démontage expositions multimédias, suivi des jeudis multimédias, gestion du parc matériel de prêt, découverte de nouveaux outillages numériques, appui aux résidences multimédias…

…………………………………………………………………………….

Nov 072010
 

veille arts numériques

Voici donc une série d’update pour cette semaine.

  1. www.arts-numeriques.info/veille : création de la veille  qui vous permet de faire des recherches dans tous les flux.
  2. portail netvibes : nettoyage en profondeur des flux
  3. informatique – tech/sciences : nouvel onglet du portail netvibes
  4. qu’est-ce que l’art numérique : rajout de textes
  5. Artistes + Numérique + Belgique : rajout de données et d’artistes dans le portail.
  6. pour les paresseux : insertion de plusieurs veilles partielles dans la colonne de droite du blog (il suffit de descendre un peu).

Ces espaces vous fournissent automatiquement des infos en temps réel sur les différentes sources présentées sur le blog, avec différentes présentations. On est encore loin du portail personnalisable, mais en attendant, il y a déjà moyen de se tenir informé.

.

Oct 282010
 
labforculture.org

site web : www.labforculture.org
.

Un site web, 50 pays, 6 langues“… on peut rajouter, plus de 5000 membres et 500 blogs (avec possibilités de mettre un flux rss), dont le plus actif aujourd’hui est “Projects, Calls for Proposals and Funding“, ce qui n’est déjà pas mal.

Pour le reste, que peut-on trouver sur ce portail commandé par la “Fondation européenne de la culture” :

  • annuaire ou le tour du monde en 1580 résultats, c’est finalement assez peu puisque le site est généraliste. Les système de filtrage fonctionne bien et il faudra passer par “arts électroniques” ou “nouveaux médias et arts numériques” ou… pas moyen de mixer, pas moyen non plus de suivre une liste de résultats. Il vous restera donc quelques 200 structures, un peu plus si vous passez par “arts multidisciplinaires”. Difficile de savoir, il faut malgré tout sortir la pince à épiler. Dommage. Les résultats sont sous format “fiches” claires et précises. Une note particulière pour le taggage qui est, comme je l’ai dit, fourni. Vous pouvez bien entendu bookmarker les fiches qui vous semblent intéressantes.
  • financement : quelques 300 résultats pour “les agences et les programmes“, “les fondations“, “le financements alternatif“, “la philanthropie“, des “astuces“…
  • Nouvelles culturelles : magazines, infos, newsletters, calendriers d’événements, mailings…
  • Projets : ou comment faire naître une communauté et surtout la conserver. Vous avez réalisé un projet, soumettez-le sous forme de récit pour que la communauté en profite. Hors communauté, c’est d’un intérêt moyen. Par contre les “10 études de cas” détaillées, sont quant à elles parfois très intéressantes.
  • Ressources pour la recherche : no comment, je vous laisse avec 773 bases de données, outils de recherche, publications, enseignement…
  • page des flux rss

A voir aussi

Dans la série des portails, voilà donc un exemple de poids. Mais c’est surtout le fait que ça soit un outil supranational, supra réseaux, qui est là pour ce fameux réseau “de facto” dont je parle tant. Ainsi, on peut y retrouver le “RAN” , le “FILE” , “digitalarti” , “Le Cube” , “la Société des Arts Technologiques” , les “dorkbot” , le “festival Elektra” , la “Kitchen Budapest” , “The Upgrade” , le festival “ars electronica” … etc. etc. Les acteurs des principaux réseaux ici réunits et qui fait qu’on a pas besoin de courir partout.

heu… en fait, non. Enfin oui, le festival “ars electronica” oui. Les autres : non.

Quelles que soient les raisons de leurs absences -et elles peuvent être multiples et surtout “bonnes “(les raisons sont toujours bonnes, n’est-ce pas ?), il me semble que la plus simple et la plus pragmatique : c’est qu’on ne les y ait pas mis. Pas encore en tous cas. Ou alors, c’est peut-être à cause de cette mode du “participatif”, qui fait, qu’en plus de publier sur notre site, on doive publier sur notre blog, sur notre facebook, notre myspace, twitter, et tous les portails qui seraient tellement vides sans. J’y reviendrai, car ça n’est pas anodin.

Pour finir, je vais vous montrer par quel article (et outil)  j’ai découvert “LabforCulture” et qui m’a donner l’envie d’y revenir. C’est un bel exemple et il y en a vraiment beaucoup d’autres : “Les blogs culturels en Europe” (j’en reparlerai de toute façon lors de la présentation des blogs sur lesquels je ne me suis pas encore penchés). Vous pourrez retrouver ses différents flux sur le portail.

.

flux rss général de LabforCulture
[rssinpage rssfeed=’http://www.labforculture.org/en/rss/feed/recent’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Guide des programmes de résidences et bourses artistiques au Japon – détail (part1)

 DATABASES, RESIDENCES  Comments Off on Guide des programmes de résidences et bourses artistiques au Japon – détail (part1)
Oct 272010
 

Nemo Observatorium de Lawrence Malstaf

Je vous avais présenté (post 29 juil. 2010) ce “guide pratique” (pas vraiment, mais c’est déjà ça) édité par le Service culturel de l’Ambassade de France au Japon. Je vous avais promis de le parcourir succinctement, afin de mettre un maximum d’infos online, qui pourront être facilement référencées par les moteurs de recherche (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui)… voilà donc ce que je vais commencer à faire aujourd’hui.

Je ne suivrai pas forcément l’ordre de présentation et je ferai bien entendu un tri suivant les orientations des lieux, en tenant compte du fait qu’au Japon, la plupart des résidences ont l’habitude de recevoir des artistes “multimédias”.

J’ai mis une version online du document pdf et une sélection ne reprenant que les lieux (arts visuels, multimédias, numériques…) en version html sur une page du blog.

.

Tout d’abord un lien qui vous permet de faire une recherche sur les résidence au Japon reprises dans le programme “A.I.R. Japan” et qui englobe je pense toutes les résidences d’ailleurs (voir TransArtistspost du 02 août 2010). C’est quand même un peu plus malin qu’un fichier pdf. Ca sera “in english”, mais je vous vois de toute façon mal partir au Japon, si vous n’arrivez pas à déchiffrer les petites fiches présentées par le site. Oui, mais alors, me direz-vous, pourquoi s’obstiner à vouloir proposer cela en français ? Ca n’est pas une bête question, mais je n’ai tout simplement pas la force de digresser aujourd’hui. J’y reviendrai.

Donc, deux petits focus pour ce soir. Direction : Tokyo
.

Japan Media Arts Festival

Pas un lieu de résidence, mais plutôt un festival incontournable du côté de là-bas. La deadline pour l’édition 2011 c’était fin septembre. Avec à chaque fois plus d’un millier de projets reçus, il vaut mieux s’y prendre à l’avance. En 2004, c’est le collectif (belgo-)français “Electronic Shadow” qui a gagné le prix avec l’installation “3 minutes²“, c’était une première pour un groupe francophone et en 2009, le belge Lawrence Malstaf avec “Nemo Observatorium” (voir photo). Vous pourrez retrouver sur le site, une liste des lauréats de chaque année, classés par catégorie (Art, Entertainment, Animation et Manga). Pour vous donner une image du festival, vous pouvez toujours faire un tour du côté des vidéos… Je n’ai malheureusement pas trouvé grand chose de mieux à vous proposer.
.

A.I.T. : Arts Initiative Tokyo – Residency Program

Commençons par la structure qui se dit doyenne des résidences au Japon. Elle rassemble des directeurs de musées, des conservateurs, des chercheurs et des universitaires dans les domaines artistiques et propose une résidence pour des artistes et des conservateurs étrangers. A noter qu’il n’y a pas d’appel à résidence et qu’il n’est pas possible d’introduire une demande directement, il faut être “recommandé”. Par qui ? Par les partenaires du projet (une mention stipule que vous pouvez leurs envoyer une demande, mais c’est tellement d’usage, que les liens des structures ne sont même pas présents sur le site. Bref) :

Vous pouvez retrouver une liste de résidents sous l’onglet “Residency

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Invisible City, Ruimte in Beweging, Schiedam, NL – deadline le 08 nov. 2010

…………………………………………………………………………….

.

Les conditions de la question : qu’est-ce que l’art numérique ? – Anthologie des textes online

 INFOS  Comments Off on Les conditions de la question : qu’est-ce que l’art numérique ? – Anthologie des textes online
Oct 232010
 

focus artistes belgique - collectif anteloop

Le blog se met en mode “stand by” afin de me permettre de travailler sur la conception du futur portail www.arts-numeriques.info. J’en profiterai pour
mettre à jour quelques onglets de mon bac à sable NetVibes : moteurs de recherches, “…qu’est-ce que l’art numérique”, appels, et artistes…

.

J’ai complété l’onglet “… qu’est-ce que l’art numérique ?“. Voilà donc une bonne introduction il me semble, si vous cherchez des descriptions et des points de vue sur l’art, le numérique, le Web, les technologies, les sciences… Plus de 130 textes vous feront passer des années 80 aux années 2010.

Ca n’est qu’un début bien entendu et je continuerai à mettre un coup de projecteur sur certains d’entre eux sur ce blog, tout en commençant une recherche active sur le sujet afin de trouver d’autres textes. Je complèterai d’ailleurs l’onglet “Recherches Bibliographiques” avec une veille sur les documents (qui comprendra certains moteurs de recherche qui permettent d’explorer le Web profond ou tout simplement des bases de données inaccessibles aux moteurs de recherche externes).

Le futur portail devrait vous permettre de faire des recherche dans tous ces documents.

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Call : soundart for SoundGate 2010 – Web – deadline 14 nov. 2010

…………………………………………………………………………….

.

Bibliographie Art Numérique – veille

 INFOS  Comments Off on Bibliographie Art Numérique – veille
Oct 222010
 

Le blog se met en mode “stand by” afin de me permettre de travailler sur la conception du futur portail www.arts-numeriques.info. J’en profiterai pour
mettre à jour quelques onglets de mon bac à sable NetVibes : moteurs de recherches, “…qu’est-ce que l’art numérique”, appels, et artistes…

.

Je ne pensais pas faire une bibliographie liée aux “arts numériques”, parce qu’il me semblait qu’il y avait déjà pas mal de listes éparses et que je ne voyais pas comment proposer une alternative satisfaisante.

Mais, suite à plusieurs discussions avec des personnes qui me demandaient des liens bibliographiques, je me suis dit qu’il serait peut-être bien de mettre un onglet “Recherches Bilbliographiques” sur le portail. Je commencerais donc par les livres et je continuerais peut-être par les articles et magazines si ça ne fait pas trop doublon avec l’onglet recherche Web. Je complèterai ça dans la semaine.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Call: ARTchSO Vidéo Festival 2011 – asian artists – France – deadline le 20 déc. 2010

…………………………………………………………………………….

.

Oct 202010
 

radio aporee ::: map

site web : aporee.org/maps
.

Pour aujourd’hui, ça sera une base de données au travers du projet “radio aporee ::: map” de l’artiste Udo Noll. Je pensais que “tout le monde” connaissait ce dernier parce qu’il avait fait le “buzz comme on dit”, en 2006-07, mais à force, je me rends compte que ça n’est pas/plus vraiment le cas aujourd’hui. Or, le projet est non seulement un appel à participation ouvert et sans deadline, mais ça peut être aussi la base d’une collaboration pour de nouveaux projets.

Pour présenter “radio aporee”, vous ne pouvez faire l’économie de l’article  “Topographie et radiophonie ~ Entretien avec Udo Noll de Radio Aporee” (part1part2), qui me permet d’ailleurs de refaire un petit focus sur le site “Syntone” (actualité et critique de l’art radiophonique).

Ca me fait penser que je dois faire un article sur les banques de sons présentent sur le Web et surtout un autre sur les installations sonores géolocalisées, qui j’espère donnera quelques pistes si vous voulez aborder cette recherche (mais ça, ça ne sera pas pour tout de suite, comme vous avez pu le remarquer, le temps me manque en ce moment pour faire des articles fouillés).

Liens

.
flux rss

[rssinpage rssfeed=’http://radioaporee.blogspot.com/feeds/posts/default’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Le projet Dreamshake (voir post 24 août 2010) organise une rencontre à Bruxelles le 28 octobre 2010 aux Halles Saint-Géry. En présence de (entre autres) :

…………………………………………………………………………….

.

Oct 192010
 

CultureBox - france télévision

Je vous ai déjà présenté quelques webTV, je continue donc aujourd’hui avec quelques initiatives, plus ou moins réussies. Les plus intéressantes trouveront bientôt leur place dans un futur onglet du portail www.arts-numeriques.info.

  • CultureBox, le premier guide culturel en vidéo” : Proposé par France Télévision. Pas de catégorie “art numérique”, mais une recherche sur les différents thèmes vous donneront accès à une série de reportages tout à fait intéressants.
  • Dance Tech” – Interdisciplinary explorations on the performance of motion :  j’en avais déjà touché un mot, la webtv de Marlon Barrios Solano est une référence incontestable. C’est un peu le souk, et c’est doublé d’un portail et d’une communauté de plus de 3000 membres, ce qui n’arrange pas vraiment la clarté, mais on s’y habitue vite. Il va s’en dire que “le milieu” de la danse s’étant depuis longtemps emparée des “nouvelles technologies”, on y trouve son compte sans même devoir faire une recherche spécifique.
  • tribeca75 tv” : “concentré d’actu culturelle à Paris“, la chaîne fait plutôt dans le “people fashion”, mais comme l’art numérique à tendance à faire très chic ces derniers temps, vous pourrez malgré tout y retrouver quelques vidéos et je pense que leurs nombres augmentera dans les années qui viennent.
  • F.L.A. tv – Faites Le Autrement association” : un ovni belgo-montois que j’aime bien. C’est à parution très aléatoire et même “timide”.
    A noter que l’association qui se veut une “analyse critique des médias et des technologies actuelles” ne fait pas que dans la télé et les ateliers vidéo, puisque la seconde édition du festival du court «art vidéo» qui aura lieu en mars 2011 à la Maison Folie à MONS (voir appel à participation). Elle dispose également de matériel de tournage, de montage et d’un studio. Son ambition étant de “former et ensuite de créer un réseau d’artistes désireux d utiliser la vidéo dans leur démarche quelle que soit leur activité; danse, théâtre, arts plastiques ou video pure…“. A bon entendeur.

.
flux rss DanceTech
[rssinpage rssfeed=’http://www.dance-tech.net/profiles/blog/feed?xn_auth=no’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Call for papers at Technarte 2011 – Spain – deadline le 01 nov. 2010

…………………………………………………………………………….

UQUAM – NT2 – Nouvelles Technologies Nouvelles Textualités – Textes et oeuvres hypermédiatiques (part 2)

 DATABASES, STRUCTURES  Comments Off on UQUAM – NT2 – Nouvelles Technologies Nouvelles Textualités – Textes et oeuvres hypermédiatiques (part 2)
Oct 182010
 

R. Drouhin - IP Monochrome

site web : nt2.uqam.ca
.

J’avais commencé à vous parler de NT2 avec un focus sur le terme “hypermédiatique” dans mon article du 14 sept. 2010, je poursuis donc avec l’exploration du site en lui-même.

  • Répertoire : “Cette base de données propose une recension des œuvres artistiques et littéraires employant plusieurs pratiques hypermédiatiques“. Pour simplifier la recherche, je vous conseille d’aller directement à cette page qui vous donnera accès à tous les filtres. Ils sont nombreux et vous pouvez affiner votre recherche. Pour suggérer une oeuvre, utilisez le formulaire de contact. Les entrées de NT2 sont évidemment très bien référencées. Je vous conseille de bien intégrer le concept d'”hypermédiatique” avant de soumettre une oeuvre.
  • La “Bibliographie” propose les ouvrages de théorie et de fiction sur la culture hypermédiatique disponibles pour consultation au Laboratoire du NT2 à Montréal (mais certaines sources sont présentent sur “Google Scholar et un lien vous propose la recherche en 1 clic)
  • Dossiers Thématiques” : composés d’une “définition, d’un article, de ressources bibliographiques et d’œuvres sélectionnées, les dossiers thématiques présentent un courant, une pratique ou une thématique récurrents dans des œuvres Web“. Ils vous sont présentés comme une aide pour commencer une recherche, un piste vous offrant des pistes de travail. Une vingtaine de sujets sont déjà abordés de façon claire, précise et très bien documentée. Certains se retrouveront dans ma suite “… qu’est-ce que l’art numérique“. Ces “dossiers” sont doublés de “cahiers virtuels” (travaux d’étudiants et de chercheurs en rapport avec leurs différentes recherches lié au NT2), mais l’option semble s’être arrêtée en 2009, dommage.

Je détaillerai les nombreux projets du  NT2 dans un prochain article.
.
flux rss NT2
[rssinpage rssfeed=’http://nt2.uqam.ca/rss.xml’ rsstarget=’_blank’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Appel à candidature : Résidence IMéRAdeadline 30 janv. 2011

…………………………………………………………………………….

.

Outils de recherches et de visualisation de données – Introduction (part 2)

 SOFT/HARDWARE  Comments Off on Outils de recherches et de visualisation de données – Introduction (part 2)
Oct 112010
 

site web : www.arts-numerique.info


Specify

Comme promis je commence donc la semaine avec un article consacré aux outils de recherches et de visualisation de données. Je pensais détailler ces outils au fur et à mesure, mais je me suis vite rendu compte que je risquais de me perdre dans un domaine qui n’est finalement pas ma spécialité. Je vais donc plutôt proposer une page contenant une série de listes-sources sur le sujet.

Vous pourrez retrouver les choix que je trouve les plus judicieux sur le portail www.arts-numeriques.info et les tester directement. Je mettrais également un onglet de veille sur ces mêmes outils incluant mes différents articles sur le sujet, ce qui sera plus que suffisant pour ceux qui voudraient creuser le sujet.

Mes critères de sélection seront basés sur des outils qui répondent efficacement à une recherche Web sur des termes précis (liés art/numérique/multimédia…), exprimés dans un premier temps en français et doublés en anglais dans un second temps (la plupart des outils testés traduisent automatiquement les termes francophones en anglais et bien souvent les résultats sont plus précis avec une demande en français, les termes anglophones générant beaucoup plus de “bruit”). Ces outils seront en général dotés d'”options” tout à fait pertinentes par rapport à un portail de veille.

.

prérequis pour les nuls, pour ceux qui croient savoir et pour les autres

.

Liste de listes (moteurs de recherche et visualisation de données)


Exalead - Constellation

.

Liste de listes : visualisation de données

.

Focus des outils du jour

  • Spezify” – mention spéciale. En espérant qu’il soit vite repris comme option dans un service plus important.
  • Exalead” & “Exalead light” (moteur de recherche grand public) : La différence entre le “normal” et le “light” se situe au niveau de la présentation, mais également au niveau des résultats. Je dois bien avouer que je n’ai pas trouvé une explication valable sur le net. Cela se situe sans doute au niveau des configuration de recherche par défaut qui doivent être différentes.
  • Constellations” Exalead : visualisation du Web en tant que toile. survolez les noeud ou ouvrez l’onglet sur la droite de l’écran et survolez les entrées.
  • Wikifier” Exalead : j’ai beaucoup de réserves concernant l’usage de Wikipédia comme source directe (bien qu’étant moi-même contributeur occasionnel), mais Wikifier propose l’idée originale d’analyser n’importe qu’elle site et de vous souligner les noms propres que contient le texte et qui sont des articles Wikipédien (ces mots se grisent alors). Au survol du nom, un résumé d’info vous est proposé.
  • Chromatik” Exalead : s’étant fait devancer de peu par google, l’outil de recherche d’images par chrominance exalead reste cependant plus complet dans ces options et plus précis dans ses résultats.
  • Touch Graph Google Browser : vous permet à l’instar de Constellation de voir la toile que forme vos résultats de recherche. Limité dans sa version gratuite mais parfois intéressant quand on travaille sur un réseau particulier. Ca ne remplace pas le défunt “Kartoo“.
  • Yebol” : Le projet n’est pas le seul qui allie algorythmes et “classement “humain”, pas non plus le seul qui trie ses résultats par “sphère” Web (news, blogs, images, vidéos…), mais ses résultats son pertinents et singuliers ainsi que son interface.
  • BaZiBaZa : moteur de recherche thématique français BaziBaza est pour le moment limité aux domaines média et de l’industrie.
  • QuidArt.com” : portail communautaire “de l’art”. (sic)

.

Les conditions de la question : qu’est-ce que l’art numérique ? (part9) – IDEA online : Guide International des Arts Electroniques

 THEORY  Comments Off on Les conditions de la question : qu’est-ce que l’art numérique ? (part9) – IDEA online : Guide International des Arts Electroniques
Oct 072010
 

tags art numérique - 07 oct. 2010

Cet article fait partie d’une suite d’articles du même nom. Pour retrouver l’ensemble des descriptions, voir la page : « … qu’est-ce que l’art numérique ? »
ou l’onglet « qu’est-ce que l’art numérique ? » sur le portail provisoire www.arts-numeriques.info

.

Je vous avais parlé dernièrement d’Annick Bureaud pour “Leonardo/Olats – l’Observatoire Leonardo pour les Arts et les Techno-Sciences” (voir post du 18 sept. 2010). Aujourd’hui, je vais me servir d’un autre projets qu’elle a dirigé : “IDEA online – Guide International des Arts Electroniques”, ses différentes préfaces et introductions rentrant tout à fait dans cette suite d’articles.

Il faut d’abord savoir que le projet de cette base de données à débuté en 1989, d’abord sous format papier, il a ensuite été mis en ligne en 1996. Autant le dire tout de suite, je ne pense pas qu’il y ait eu une mise à jour globale de l’outil et je suppose que sa base de données à été reprises par/dans d’autres projets. Énormément de contacts ne possèdent aucun lien Web et quand il y en a un, il n’est évidemment plus d’actualité (et pas toujours de redirection). Il n’en reste pas moins que la base de données est consultable et qu’elle témoigne d’un énorme travail et d’une valeur historique certaine.

A noter le glissement de la locution “les arts éléctroniques” vers l'”art éléctronique”  (“les arts numériques” –> l'”art numérique” – voir post précédent) : si les préfaceurs utilisent peu ou pas le singulier, lui préférant un pluriel qui met l’accent sur une multitude de medias, de contenus, de formes et de fonds… Annick Bureaud quant à elle, utilise déjà l’expression “art électronique” (ou technologique).

.

Projet IDEA et IDEA online – Préfaces et Introductions

Une si forte croissance …” – Otto Piene
mai 1990 – préface à la première édition papier IDEA, 1991-1992
nunc.com/essai1.htm

On ne peut qu’applaudir à la publication du Guide International des Arts Electroniques et lui souhaiter plein succès d’autant que le répertoire impressionnant de plus de 850 adresses présenté dans ce volume ne va pas sans susciter un certain émerveillement. Aussi diverses que puissent être les institutions recensées et classées, leur nombre à lui seul témoigne d’une mutation profonde des pratiques, que ce soit dans le domaine de l’art, de la recherche ou de la vie elle-même, au moment où nous entrons dans la dernière décennie du vingtième siècle : ces fiançailles de forces longtemps considérées comme s’excluant mutuellement par les puristes de l’art comme par les puristes de la science, ces accordailles des contraires, si souvent rompues, sont maintenant arrivées au seuil du mariage. S’il est exact que le fait de posséder un carnet d’adresses bien rempli tend à favoriser une vie sociale animée il y aura donc une fête de mariage mémorable, en l’an 2000, à l’aube du troisième millénaire où art et technologie seront réunis – ce qui représentera en réalité une fête de remariage, après des siècles de séparation.

Nous étayerons notre propos par une interprétation subjective d’une forte présence : la Tour Eiffel vieille de cent ans, tant redoutée à l’origine par les artistes, est finalement devenue monument poétique à la nuit et à la lumière par le biais d’un art mûr, inspiré et sage de l’éclairage dû à une technologie de pointe (tandis qu’apparemment le télescope Hubble mis en orbite ne semble pour le moment n’être que pure science).

[…]

L’une des théories de l’art du vingtième siècle, aussi contestable qu’elle puisse être, consiste à envisager une évolution où l’art passerait téléologiquement de la fragmentation d’images au balayage d’écran en continu pour aller vers un transport “immatériel” de pixels, c’est à dire une distribution “intemporelle” d’images via une diffusion électronique s’adressant à une multitude “en un rien de temps”. On s’est préoccupé un temps de la méthode et des “phénomènes” -il est temps maintenant de passer aux images.

Quand et où la “création dynamique d’images” a-t-elle commencé ? Avec Muybridge, Balla, Delaunay ? Avec Eggeling, Richter ou Moholy ? Avec “l’art cinétique” ou le “light art” des années 1950 ou 1960 ? Lorsque EAT -Experiment in Art and Technology- fut fondé par Robert Rauschenberg et Billy KlYver et le MIT Center for Advanced Visual Studies par Gyorgy Kepes ? Au moment où, douze ans plus tard, au milieu des années soixante-dix, on déclara que l’art cinétique et vidéo étaient morts ? Fut-ce lorsque Paik et Charlotte Moorman jouérent “TV Bra” ? Lorsque Boulez et Stockhausen créerent la musique électronique ? Ou bien au moment où Sony se mit à apporter son soutien à l’art (suivi par IBM, Digital, Siemens, Thomson) ? Au cours du dernier quart de siècle, quatre médias technologiques sont déjà devenus des “classiques” : vidéo, ordinateur, laser, holographie ; d’autres sont en train de se constituer en champs très larges : l’art environnemental, le sky art/space art, l’art bio-cinétique. La nécessité d’un effort et d’une collaboration intégrés correspond à la fois au besoin fondamental qu’éprouve l’homme de se sentir solidaire et de communiquer et au désir de création qu’attisent le vivant et le vivace. Si nous sommes tous voisins dans ce village global -ou cité cosmique- alors ce livre, qui recense des centres, est un outil imprimé de création de réseaux au service du message poétique. Tout effort en art-science-technologie devra être consacré pendant un moment à la promotion d’une terre plus verte -avec force intelligence et esprit, avec une “vitesse intemporelle”. Le prochain Gesamtkunstwerk tous-médias, toutes-énergies pour un ensemble art-science-technologie sera la “nature” restaurée“.

Continue reading »

Vague Terrain – neural.it – Magnetic Room – promotionculturelle.ch – e-critures.org

 BONUS, DATABASES  Comments Off on Vague Terrain – neural.it – Magnetic Room – promotionculturelle.ch – e-critures.org
Oct 052010
 

Open Call for Networked Art

Le blog se met en mode stand by. Trop de travail pour pouvoir écrire des articles fouillés.
Cette pause me permettra de reprendre des liens simples présentés par tags.

.

Pour aujourd’hui, ça sera un peu de magazine, du blog,  un peu de WebTV et de la base de données.

.

  • Magazines – “Vague Terrain” : “For better and worse this project is neither peer reviewed nor funded“… un magblog lancé en 2005 par les entre-autres artistes Neil Wiernik and Greg J. Smith. A raison d’une dizaine d’articles très courts par mois, le blog suit l’actualité, mais surtout les envies de ses auteurs. Mais le projet pose avant tout une série de questions sur lesquels il se penche dans des articles beaucoup plus fouillés et réuni sous l’appellation “Journal” (parution aléatoire). Enfin, une section “audio edition” reprend des interventions audio d’artistes contenu son/musique (entre 20 et 60 minutes).
  • Blogs – A l’instar de “We Make Money Not Art“, le blog “neural.it” diffuse de l’info, des critiques, des avis… C’est bref, efficace et ça ne vous prendra surtout pas la tête, c’est pas fait pour.
  • WebTV – J’aime plutôt bien quand des “gens” décident de créer une radio ou une télé maison où ils ne montre “que ce qu’ils aiment”. Le projet “Magnetic Room” se base sur des interviews filmées. Il a débuté en 2008 et aujourd’hui, “le thème du « numérique », de la création liée au numérique, s’impose comme un leitmotiv de tous les entretiens“.
  • Databases – en Suisse, quand vous voulez trouver de l’argent pour un projet artistique, il est difficile de ne pas penser “Pour cent culturel Migros“. Et quand on cherche une base de données -options Arts et Culture- du pays, ça n’est pas étonnant que ça se passe aussi de ce côté (en association avec l’Office fédéral de la culture tout de même).  Le site “promotionculturelle.ch” est “un répertoire de plus de 5 000 adresses destiné à toute personne active dans le domaine culturel“. Ca n’est pas très pratique à l’utilisation, mais ça a au moins le mérite d’être sans fioriture et d’offrir de la matière.
  • Databases – “e-critures.org” : un site qui est dédié à la “littérature informatique (numérique, électronique,…), c’est-à-dire la littérature qui ne pourrait pas exister sans ordinateur“.  Bases de données d'”oeuvres” et de “textes”. Possibilités de soumission et d’inscription à la liste des membres.

.
flux rss magazine Vague Terrain
[rssinpage rssfeed=’http://feeds2.feedburner.com/vagueterrain’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

flux rss magazine Neural
[rssinpage rssfeed=’http://feeds.feedburner.com/NeuralMagazine?format=xml’ rssdateformat=’j F Y’ rssitems=’5′ rssdescription=’no’ rsstarget rssformat=’x – Y’]

Moteurs de recherche (part 1) – Introduction : search engine – do engine – find engine…

 BONUS, DATABASES, SOFT/HARDWARE  Comments Off on Moteurs de recherche (part 1) – Introduction : search engine – do engine – find engine…
Oct 032010
 

.

Le blog se met en mode stand by. Trop de travail pour pouvoir écrire des articles fouillés.
Cette pause me permettra de reprendre des liens simples présentés par tags.

.

Digressions introductives de fin de week-end

J’avais glissé l’idée dans le dossier de cette future veille que le concept de moteur de recherches (search engine) devrait peu à peu être remplacé par celui de moteur de trouvailles (find engine), car, à part dans certains rares cas particuliers (et encore c’est une question rhétorique), notre besoin n’est pas de chercher, mais de trouver. C’est pourquoi ce projet insiste tellement sur ces fameux outils de “recherche” et de visualisation de données : à quoi sert d’avoir 10000 appels à projets par jour, si vous ne pouvez avoir accès à des filtres personnalisables (textuels et visuels).

Si cette dénomination de “find engine” fait timidement son apparition et que certains moteurs en font leur slogan, “do engine” retient également l’attention avec l’idée d’un logiciel qui vous “aide à faire”, un assistant personnel (et virtuel). Tout ça n’est pas nouveau, mais vous n’avez qu’à faire une petite recherche Internet pour voir que si le sujet reste encore “flou” (surtout dû à un champ très large), il est “chaud chaud chaud” et les rachats par google, apple, microsoft… de startup se multiplient : c’est la course contre la montre.

Il est évident que notre façon de chercher de l’information sur Internet est en passe de se transformer réellement pour laisser place à des services de plus en plus personnalisables et donc personnalisés, qui nous aideront à mieux “trouver”. Et ça n’est évidemment pas pour nos beaux yeux que toute cette énergie est dépensée et que la bataille fait rage (bing/microsoft va jusqu’à vous “rémunérer” pour votre utilisation bingienne – IE only of course). C’est d’abord dans l’intérêt de “Google et autres” de savoir le plus exactement possible ce que vous chercher à trouver et, si possible et surtout, de le savoir avant vous. Car il est vrai que souvent, il faut déjà pouvoir formuler l’objet de notre recherche et l’utilisation des seuls mots clés n’est qu’une solution “par défaut de”. Pouvoir faire une recherche via des question rédigées en langage naturel, est bien entendu à l’ordre du jour depuis longtemps et si les “Google killer” en font leur cheval de bataille, Google lui-même (via différents rachats et même s’il reste finalement discret sur le sujet) n’est pas en reste (voir : “who is wife of USA president ?” – a noter que ce test est basique et que la réponse inclut malgré tout des mots clés évidents, mais il indique tout de même que Google se prépare…).

Cette recherche via “langage naturel” est un des pans, non négligeables, d’un moteur qui est axé sur le “find” plutôt que sur le “search” et entraîne cette idée d'”assistant virtuel” dont je parlais plus haut (service que l’on peut déjà retrouver depuis longtemps sur une suite logiciel comme Office par exemple). Vous aider à savoir ce que vous rechercher, vous faire des propositions, structurer votre pensée, faire des liens, vous surprendre, aider votre mémoire, tenir compte des avis et suggestions de vos différents réseaux et “amis”… via des interfaces, elles-aussi, de plus en plus “naturelles”, voilà une tendance globale de l’informatique d’aujourd’hui, pour le meilleurs comme pour le meilleur du pire.

Il me paraît évident que pour concevoir un bon outil de veille, il est impossible de ne pas tenir compte de notre rapport à Internet et surtout des différents outils qui façonnent aujourd’hui, et notre rapport, et l’Internet de demain. Si notre rapport au monde est directement lié aux possibilités que nous avons de filtrer les informations qu’il contient, il en va de même pour Internet. Si les flux rss, twitter ou les services “realtime”, les services de bookmarks online, les digglike et réseaux sociaux, les assistants virtuels… sont présentés comme quelques uns de ces “nouveaux” filtres, c’est que leur existence à permis de changer notre manière d’envisager la recherche d’informations. Et enfin, si les moteurs de recherche commencent aujourd’hui à mettre l’accent sur les services qu’ils rendent (trouver, aider, accompagner…) plutôt que sur l’opération de recherche en elle-même, ça n’est pas un hasard, cela correspond à une réalité d’aujourd’hui (même si on ne la ressent pas toujours et que la barre de recherche et surtout la liste de résultat style “liste de course” ont encore de beaux jours devant elles – voir aussi le concept de SAAS – Software As A Service).

En ce qui concerne un portail de veille, ces outils vont aider à filtrer le “trop d’informations” : dans un premier pour trouver effectivement un réseau de facto “arts numériques”, le portail en lui-même et dans un deuxième temps, vont permettre de personnaliser ce dernier et proposer des possibilités de recherches internes afin de l’adapter au mieux aux besoins de chacun.

En guise d’introduction voici une petite liste de liens à explorer en attendant de prochains articles plus complets.

Je rappelle que pour ce qui est du “Web sémantique” à proprement parler, une très bonne vulgarisation peut être trouvée dans les articles du “ReadWriteWeb France“.

Oct 022010
 

Le blog se met en mode stand by. Trop de travail pour pouvoir écrire des articles fouillés.
Cette pause me permettra de reprendre des liens simples présentés par tags.

Divulgação - A. Menicacci

.

Un peu de structure, de magazine, de doc, de soft et de portail sera le menu du jour où la nuit se fait blanche.

  • Dictionnairies : “foldoc.org“, 14855 terms à ce jour, c’est un gros “computing dictionary” dont le dernier update date d’il y a une quinzaine de jours.

.

…………………………………………………………………………….

Focus de la veille « arts numériques et multimédias » www.arts-numeriques.info

Hurry up : Call For Artists’ Works: Celeste Prize 2010 – Italy – deadline le 10 oct. 2010

…………………………………………………………………………….